© Copyright 2009 PM Traders, Inc..  Tous droits réservés.  Toute divulgation, utilisation, diffusion ou reproduction (totale ou partielle) de ce message, 
ou des informations qu'il contient ou qui sont attachées à ce courrier électronique, doit être préalablement autorisée par écrit par PM Traders, Inc.

 

 

« Etes-vous, vous aussi depuis des années, et sans même vous en rendre compte,
la victime de “
spreads” excessifs ?... »

     

 

Chère/Cher Ami(e) Trader,

 

Le sujet de cette nouvelle colonne va être ces fameux « SPREADS » qui sont l’un des « coûts cachés » les plus insidieux de votre Trading.

 

La plupart des Traders débutants (voire même aussi bon nombre de Traders et investisseurs qui sont actifs dans les marchés depuis pourtant de nombreuses années) n’en sont même pas conscients, cela étant principalement dû au fait qu’ils ne savent même pas comment mesurer ces « SPREADS » de façon appropriée, comme vous allez bientôt le réaliser en lisant le reste de cette colonne…

 

Je me permettrai donc de débuter cette section avec une question générique qui est la suivante : Etes-vous peut-être, vous aussi la victime, comme des milliers d’autres Traders, et ce sans même vous en rendre compte, des “SPREAD” excessifs qui sont l’apanage de tellement de titres?... ”

Si oui, il est effectivement grand temps d’arrêter de jeter votre argent par les fenêtres, surtout que vous êtes en train de le faire sans même vous en rendre compte !

Il est en effet tout à fait critique que vous appreniez à éliminer (ou tout au moins à limiter considérablement) de votre Trading ce gâchis total d’argent!!!

Vous allez enfin apprendre comment le faire en lisant et en étudiant cette colonne, comprenant ainsi comment identifier, évaluer et mesurer intelligemment et efficacement les paramètres relatifs à ces « spread ».

 

Je qualifie souvent dans mes séminaires ces “spreads” excessifs d’une sorte de “poison invisible” que l’œil du Trader qui a oublié d’utiliser ses maths les plus basiques, est forcé d’« avaler » sur chacun de ses Trades, et sans jamais même le réaliser!...

 

Je tiens tout d’abord à vous rappeler une généralité des plus vitales  (même si elle est on ne peut plus « évidente » quant à son concept), et qui est le fait que votre SEUL et UNIQUE BUT de faire du Trading doit bien sûr toujours être de GAGNER le MAXIMUM d’argent possible (et ce, avec le moins de stress et le moins de risques possible, tout en y consacrant le moins de temps possible … critères qui sont, en tous les cas pour moi, très importants à aussi considérer et à vous efforcer d’optimiser toujours plus et encore). 

Ce but tout à fait prioritaire pourra être atteint tant du fait de vos qualités de Traders et du choix intelligent et efficace de vos Trades … mais aussi du fait de votre OPTIMISATION efficace de chacun des nombreux éléments qui sont tout autant de « sous-éléments » de chacun de vos Trades.

« Gratter » quelques centimes de dollars ou d’euros de-ci de-là, sur chacun de vos Trades, le tout multiplié par des centaines ou milliers de titres par position, le tout aussi multiplié par quelques centaines (voire quelques milliers) de Trades sur une année, et tout cela peut très vite s’additionner et se transformer en assez d’argent pour se payer une semaine de plus de vacances à Bora Bora…

Je n’oserai bien sûr jamais avoir le manque de respect de me mettre à votre place et de juger de ce qui est « motivant/intéressant » ou pas pour vous personnellement … mais, en tous les cas en ce qui me concerne, si une telle “optimisation” va me permettre de patauger dans les eaux chaudes et translucides d’un lagon paradisiaque pour une semaine de plus, cela devient alors une motivation des plus alléchante et motivante ! (mais cela n’engage bien sûr que moi ;-) )

 

Il y a bien sûr aussi de très nombreux autres éléments à considérer et à gérer quant à l’optimisation financière et mathématique de la gestion du “coût” de vos Trades mais je ne vais aujourd’hui vous parler que de l’un d’entre eux… ces fameux “spread”.

 

Définissons bien sûr tout d’abord ce qu’est un « spread »  

Le « spread » est la DIFFERENCE, à un instant donné, entre le “prix/cours” auquel vous pouvez acheter un titre spécifique (que ce soit pour ouvrir une nouvelle position à la hausse, ou pour fermer une vente à découvert) et celui auquel vous pouvez le vendre (ou le « shorter » (vendre à découvert)).

C’est en quelque sorte votre “coût” (en plus des commissions de votre courtier et des frais éventuels de SEC etc…) de pouvoir « ouvrir » et initier un Trade, votre « coût » d’avoir une opportunité d’utiliser votre capital pour gagner de l’argent…

 

Le “spread” est principalement défini à chaque instant par le simple équilibre (ou déséquilibre) de l’offre et de la demande. 

Il inclut et est aussi défini par de nombreux éléments cumulatifs tels que la liquidité de l’action (combien d’actions de ce titre sont disponibles et/ou combien sont négociés à chaque instant, minute, heure ou jour…), l’offre et la demande sur ce titre etc.   (Note: sur certains marchés, le SPREAD peut aussi parfois même être défini par le courtier lui-même)

 

Je vous propose de travailler avec un exemple, ce qui rend toujours les choses beaucoup plus faciles à comprendre…

 

Supposons que vous Tradez “MICROSOFT” (ticker/symbole: MSFT) et qu’à 10h35 (heure de New York bien sûr) il est quotté sur le NASDAQ à “Ask: $28,45 / Bid: $28,41”. 

Cela signifie que, à cet instant, si vous voulez ACHETER un ou plusieurs titres de MSFT, vous le “paierez” $28,45 par titre … et si vous voulez en VENDRE un ou plusieurs titres, vous ne pourrez le « vendre » qu’à 28,41 au maximum, à cet instant donné, soit $0,04 de moins que le prix d’achat.  Ces $0,04 sont le “spread”.

 

Ce SPREAD varie constamment, principalement basé sur l’offre et la demande de ce titre à chaque instant mais il reste tout de même, sauf mouvements occasionnels violents et soudains, dans une fourchette de valeurs assez constante pour un même titre et ce, généralement pour des durées de plusieurs minutes voire même parfois plusieurs heures.

 

Ces $0,04 représentent donc l’un de vos “COUTS” nécessaires pour pouvoir Trader… c‘est en quelques sorte votre “droit d’entrée” pour avoir le droit de trader ce titre à un instant donné, en PLUS des commissions de courtages, frais de SEC etc…

Là où le raisonnement devient des plus intéressants est … lorsque vous commencez à convertir et évaluer ce « coût » sous forme de … POURCENTAGE !  et ce non plus simplement dans un état d’esprit superficiel et émotionnel de “…mais c’est seulement quelques centimes de dollars /d’euros … ce n’est pas grand-chose !...”. 

Ce raisonnement purement « émotionnel » et subjectif étant bien sûr un grave erreur dans notre Monde du Trading comme vous allez rapidement vous en rendre compte !!!

Trop de Traders débutants ne réalisent pas du tout cette réalité mathématique et ils continuent de ce fait (et dû aussi à leur manque tragique d’objectivité financière et mathématique) de trader des titres, jours après jours, en essayant par exemple de leur mieux de tirer des profits de 1% ou 2% sur leurs Trades … mais sans même jamais réaliser que le simple fait d’ouvrir leur Trade leur a en fait DEJA fait carrément « jeter par la fenêtre » à chaque fois … 1% ou 2% de leur argent!!!... Cela étant dû au simple fait que les « spread » sur leurs titres sont en fait bien trop importants (mesurés en % bien sûr !) !... 

Bien malheureusement, ces Traders n’ont jamais appris (ou n’ont jamais suivi de formation ou étudié de cours de qualité pour l’apprendre) à mesurer ce paramètre et ce coût comme ils auraient toujours du le faire, c'est-à-dire en « % » … et non pas en « $/euros ».

 

Prenons maintenant un exemple plus précis … imaginons que vous avez choisi de Trader le titre XYZ (et peu importe vos raisons personnelles de le Trader … que ce soit parce que c’est un leader dans un domaine que vous connaissez bien du fait de votre travail?... que ce soit parce que cette société fabrique des produits qui vous passionnent?... que ce soit parce que votre stochastique rapide croisé avec un MACD pondéré par le nombre de fois ou les éboueurs passent dans votre rue avant 6h28 du matin ? ;-) … que ce soit parce que vous avez lu des articles sur cette société dans la presse et que cela vous intéresse?... ou que ce soit parce que votre cousin préféré qui élève des chèvres en Vendée vous en ai parlé ? ;-)  etc… humour mis à part, je veux bien clarifier que, pour les besoins de cette démonstration, peu importe vos raisons de choix d’un titre plutôt qu’un autre… ce qui importe, c’est le raisonnement tel que vous devrez avoir la discipline de l’appliquer à TOUS les titres que vous traderez…

Supposons maintenant qu’il se trouve que XYZ n’est pas très « liquide » ce qui veut dire qu’il n’a pas autant de titres à trader qu’un MICROSOFT ou qu’un APPLE… ou que le volume quotidien de Trading de votre titre n’est pas aussi important que sur des titres très populaires tels que ceux que je viens de citer en exemple. 

Le genre de cotation qu’un tel titre pourra avoir à un instant donné, sera de par exemple : Ask 10,78 / Bid 10,69. 

L’un des raisonnements commun à de nombreux Traders dans une telle situation pourra par exemple être dans l’esprit de « OK… je vais Trader ce titre en Day Trading … je vais en acheter 3000 et je pense qu’il devrait monter…  et si il ne monte « que » de seulement un petit point … je me mets 3000 euros dans la poche ! Youpi Yah ! ».   Au royaume des aveugles, les chauves-souris sont les Reines ! ;-) …  Je ne vais pas entrer en détails dans toutes les questions qui seraient vitales à considérer dans ce raisonnement très « basique » que je viens de citer car cela ferait l’objet d’au moins une quarantaine de pages, très pleines et très denses et cela fait par exemple l’objet de plusieurs chapitres de mon Cours de Day Trading … m’étendre sur de telles explications n’est pas du tout l’objet de cette colonne … je vais uniquement utiliser cet exemple pour vous ouvrir les yeux sur un point unique et un raisonnement bien particulier.

Revenons-en donc à notre très cher (et « cher » ! ;-) ) « spread »… dans ce cas, il est de 0,09 et même si ce nombre semble très « petit » … même si il ne semble n’être que « seulement quelques centimes »… même si ce nombre ne semble « pas grand-chose » en valeur entière … tout change alors drastiquement dès lors que vous décidez de commencer à raisonner en … POURCENTAGES, comme vous devriez bien sûr le faire de toutes façons pour TOUTES vos analyses et la gestion de votre capital ainsi que pour tout votre Trading en général et chacun de vos trades en particuliers (et de toutes leurs variables et paramètres) … et alors là, TOUT va changer comme vous allez rapidement le réaliser !

 Extrapolons maintenant ces « petits » 0,09 à notre cout d’achat du titre qui est de 10,78. 

0,19/10,78 = 0,83% !!!  … soit en fait presque 0,9% !!!

Et là, tout à coup, vous commencez à y voir un peu plus clair et à vous exclamer (en tout les cas je l’espère ! ;-) ) « Mais Oh bon sang de bonsoir !!!... » (j’espère que cette expression existe toujours 25 ans après que j’ai quitté notre belle France ? sinon, remplacez là avec votre expression favorite et n’oubliez pas de l’envoyer par email… que je mette un peu à jour mes « us et coutumes » de la belle langue de Voltaire ;-) ).

En effet… vous venez donc de réaliser instantanément que votre simple « coût » d’initier une position, de simplement entrer sur un Trade… est en fait de 0,83% de votre capital !!!… et ce, avant même que le titre n’est bougé d’un centime et que vous n’ayez eu la moindre chance de gagner un microscopique 0,1% de profit ou quoi que ce soit d’autre !!! 

Intéressant et infiniment révélateur n’est-ce-pas dans la catégorie « … je viens juste de me rendre compte de quelque chose dont je n’avais vraiment aucune idée !!!!???... ».

Votre coût de simplement vous jeter dans les marchés et de commencer à essayer de gagner un centime… vous a déjà en fait PERDRE de facto… 0,83% !!! … et ce, du simple fait de n’avoir jamais mesuré de façon appropriée un simple petit paramètre du titre que vous avez décidé ce Trader !

(note : la plate forme de Trading de certains courtiers offre parfois un outil de calcul appelé « ATR » (« Average True Range ») qui permet de calculer et extrapoler très simplement certaines des « moyennes » et calculs en % que j’ai mentionnés).

 

Permettez-moi un petit aparté quant à ma remarque ci-dessus… comme vous l’avez maintenant compris, vous devez effectivement TOUJOURS TOUT mesurer en POURCENTAGE dans votre Trading et ce pour de très nombreuses raisons qu’il serait trop long d’expliquer en détails dans le cadre limité et initiatique de cette colonne. 

Je me rappelle encore avec le sourire des remarques et commentaires que je lisais souvent sur tous ces forums dans lesquels je me baladais parfois à mes débuts, il y a de cela de si nombreuses années…

Je me rappelle encore, en tant qu’exemple typique et très représentatif de beaucoup d‘autres messages similaires, d’un Mr. XYZ qui un jour s’était exclamé avec grand enthousiasme sur un forum (avec pour bien sûr le seul but de s’octroyer un petit massage de son ego au passage !) qu’il venait de « faire un Trade « vraiment fantastique !... » et qu’il venait juste de « …gagner 4000 euros en 10 minutes!...» .

Il va sans dire que la lecture d’un tel commentaire m’avais fait plus que sourire et ce pour la simple raison que décrire ainsi ce Trade ne voulait absolument RIEN dire et ce, malgré le fait que des centaines voire des milliers de Traders débutants allaient pourtant s’enthousiasmer et rêver à la lecture d’un tel message !

Ce genre de prouesse décrite n’a donc absolument AUCUNE valeur et j’espère de tout cœur que vous commencez un peu à comprendre pourquoi… 

En effet, réfléchissons un peu plus avant… si ce cher Mr. XYZ a gagné ces 4000 euros en Tradant un capital de, par exemple … 4 millions d’euros, son soi-disant « Trade fantastique » est bien sûr alors, ne mâchons pas les mots ;-), carrément NUL !!! (je vous recommande personnellement de ne jamais avoir peur d’être très direct et d’être froidement objectif dans vos jugements en Trading!... et cela que ce soit en ce qui concerne le jugement et la mesure des performances des autres… mais aussi, ce qui est infiniment plus important, en ce qui concerne votre propre Trading !). 

En effet, avec un tel capital, ma fille de 6 ans pourrait sans doute faire 3 fois mieux que ça au niveau profits générés et en plus elle pourrait le faire en ayant les yeux bandés et une main attachée dans le dos ! ;-)

Tout ce que je veux essayer d’exprimer ici est tout simplement le fait que une fois encore, tout ce que nous faisons en Trading doit non seulement absolument INTEGRER tous les éléments relatifs à un Trade mais doit aussi effectivement bien être MESURÉ en pourcentages pour pouvoir être intelligemment comparé, évalué, mesuré, contrôlé etc. 

Gagner 4000 euros avec … 4 millions d’euros …ne représente effectivement qu’un un tout petit maigrichon et minuscule 0,1% de profit!

Pas de quoi ameuter les foules n’est-ce pas !? ;-)

En soit et en valeur absolue, ça semble bien sûr incroyablement excitant et alléchant de lire que quelqu’un vient de « …gagner 4000 euros en 10 minutes !!!...» … surtout lorsque tant de gens sont soit au chômage, soit vont devoir passer 1 mois entier (voire parfois même 2 ou plus !) à bosser comme des fous pendant 10 heures par jours, 5 jours sur 7 pour avoir la moindre chance de gagner ce même montant … que ce Mr. XYZ vient lui de gagner en … 10 minutes !

Mais comme toute information à laquelle vous êtes exposé dans le Monde du Trading (ou dans la vie en général), il convient bien sûr de remettre tout cela dans un contexte intelligent et cohérant…

Envisageons maintenant un autre cas de figure et supposons que ce même Monsieur XYZ a gagné ces 4000 euros mais avec cette fois un capital de seulement 40000 euros…    

Une fois ce résultat extrapolé en POURCENTAGE, on réalise alors que cela représente cette fois … 10% de profit et ça, surtout si un tel résultat a en plus été généré en 10 minutes, c’est du super Trading et cela mérite notre plus sincère admiration.

Même si notre Mr. XYZ avait pris une semaine entière pour générer ce retour de 10% … au lieu de 10 minutes… et qu’il avait la capacité et le talent nécessaire pour répéter cela semaine après semaine... cela deviendrait alors, sur une année un résultat cumulatif de … 520% et plus de profit (et ce sans même inclure les intérêts composés et autres variables)!    Un Trading on ne peut plus respectable n’est-ce-pas ?! (même Warren Buffet serait dans ses petits souliers face à un tel génie du Trading ! ;-) ).(note technique : si notre Mr. XYZ utilisait de plus un simple effet de levier de 2 :1, son résultat en % serait alors bien sûr 2 fois supérieur !)

Vous avez maintenant bien compris la valeur de mon petit exemple qui a du vous ouvrir les yeux bien grands sur le fait que, faute de mesurer tout ce que vous faites, tout ce que vous lisez et tout ce que vous évaluez en POURCENTAGES, toutes les données que vous utiliserez n’auront jamais aucune valeur ou véracité.   

 

Je vais partager avec vous un petit conseil de plus à ce sujet …  en plus de tout mesurer en pourcentages, je me permettrais de vous recommander aussi vivement de toujours extrapoler tous vos calculs et mesures sur une base ANNUELLE (plutôt que de ne le faire uniquement que « par Trade » ou « par jour/semaine/mois ».  Vous pourrez ainsi être encore plus objectif quand à vos calculs, mesures et évaluations de vos résultats de Trading en pouvant ainsi toujours les comparer (et comparer votre performance) avec de nombreux autres choix d’investissements et de moyens de faire fructifier votre capital.

Après cet aparté, revenons-en maintenant à notre exemple… Poussons notre raisonnement un peu plus avant…

Si vous êtes un Day Trader et que votre objectif moyen est, par exemple, de gagner de 1 à 1,5%  par Trade sur votre capital (avant effet de levier), vous venez maintenant de réaliser que la presque TOTALITE de votre objectif de gain (dans le cas d’un objectif aléatoire moyen de 1%) … ou, dans le meilleur des cas, carrément la MOITIEE de LA TOTALITE de votre objectif de gain (dans le cas d’un même objectif aléatoire moyen de 1%)  sont … purement et simplement jetés à la POUBELLE!!!… et ce, avant même d’avoir commencé à Trader et à gagner le moindre euro!!!  

Pas très attrayant quant on commence à le voir objectivement ainsi n’est ce pas ?…  

Tout d'un coup, ce genre d’approche ne semble soudainement plus très joyeuse… voire même déprimante … et tout pleinement suicidaire financièrement parlant...    

Et pourtant, ce contexte « tellement perdant », « tellement impossible » est la réalité pure et dure de ce que des milliers de Traders de par le Monde continuent de faire chaque jour, sur chaque Trade ... et ce, pour la simple raison qu’ils n’ont pas eu l’intelligence et/ou les connaissances nécessaires pour approcher les choses telles qu’elle le devraient pour avoir la moindre chance d’évoluer dans un contexte de Trading excessivement précis, objectif et contrôlé.

Il va sans dire qu’il y a bien sur des titres sur lesquels l‘incidence du SPREAD sur votre stratégie globale de Trading sera beaucoup plus faible que sur d’autres tel que l’exemple que j’ai choisit intentionnellement pour illustrer cette démonstration… et maintenant que vous avez bien compris ce principe, il est bien sûr votre devoir (si vous souhaitez optimiser votre Trading et faire de votre mieux pour économiser chaque euro que vous pourrez gagner/économiser) de faire les recherches et calculs nécessaires pour dénicher et Trader des titres aux « coût en spread en % » très faibles (ou tout au moins cohérents quand à leur montant dans votre contexte générique de « money management » et d’objectifs de profits)… et ce plutôt que de Trader sans même le savoir des titres dont les « spread » sont beaucoup trop élevés.

La meilleure façon de faire ce travail de recherche est de simplement prendre des exemples/relevés du « Bid / Ask » de vos titres candidats plusieurs fois par jours et de le refaire plusieurs fois sur plusieurs jours.  Vous pouvez ensuite tout simplement faire une moyenne arithmétique de ces « relevés » (bien sûr après les avoir extrapolés en POURCENTAGES) et découvrir alors quel est le « coût » moyen en « spread » du titre que vous considérez Trader…

Il va sans dire que en supposant que tous vos autres critères de choix de titres candidats à Trader étant égaux par ailleurs, vous devrez bien entendu choisir de Trader uniquement le ou les titres dont le coût de « spread » sera le plus faible.

Vous vous assurerez aussi bien sûr que le coût de ce « spread » ne représente pas la presque totalité (voire même être parfois carrément supérieure( !), ce qui serait bien entendu suicidaire) de vos objectifs et espérance de gains sur ces titres …. Si vous n’approchez pas la situation ainsi, ce serait un peu comme si vous alliez à votre travail chaque jour… et que vous bossiez comme un(e) forcené(e), tout en sachant pertinemment que la majorité des jours vous ne serez pas payé !!!… et pire encore, qu'il y aura même en plus certains jours où c’est VOUS qui devrez payer VOTRE patron, pour VOTRE propre travail !!! (analogie bien sûr aux Trades où vous perdez/dépensez le SPREAD qui est bien sûr présent sur CHAQUE Trade) mais où vous perdrez aussi de l’argent du fait que vous êtes tout simplement entré sur un Trade perdant… ce qui arrivera bien sûr parfois et qui fait partie intégrante de votre stratégie de Trading).   

Plus très attirant comme contexte n’est ce pas ? ;-)

Je vous donnerai un exemple chiffré très rapide pour clarifier ce point critique et au cas où cela vous serait utile…

Imaginons que vous Tradez depuis 2 ans le titre XYZ.  Vous savez déjà, du fait de tous vos calculs mathématiques et statistiques, que sa volatilité moyenne quotidienne est de 2,3%.  Vous savez aussi très bien qu’un objectif raisonnable moyen de profit sur un tel titre sera de par exemple 1,1%... 

Plus avant, si juste après avoir fait les calculs de moyennes de « spread » que je viens de vous expliquer, vous vous apercevez alors que le coût en « spread » de ce titre XYZ est souvent de 0,9%,il va alors sans dire que vous venez tout juste d‘ouvrir grand les yeux sur le fait que vous vous étiez enseveli de vous-même, sans même le savoir, dans un contexte mathématique de « Trading » des plus suicidaires !...  

Si, sur chaque Trade que vous faites, avant même d’avoir eu la moindre chance de « gagner » quoi que ce soit, vous jetez déjà 0,9% par la fenêtre … et si, dans les cas où vous faites un Trade gagnant (ce qui est bien sûr sans même inclure dans nos hypothèses et calculs le coût cumulatif de tous vos Trades perdants !) vous allez gagner en moyenne 1,1% (dans notre hypothèse), il ne vous reste alors plus que 0,2% de potentiel de profit et encore, c’est dans les cas où les choses tournent en votre faveur !...  Vu ainsi, ce n’est plus très attirant comme contexte n’est ce pas ?... c’est même carrément suicidaire financièrement parlant ne pensez-vous pas ?!... 

 

Comme vous l’avez maintenant bien compris, votre objectif est bien entendu de vous concentrer sur des titres qui cumuleront (en plus de correspondre à de nombreux autres critères qui sont eux aussi tout autant vitaux à la sélection de vos titres) les avantages d’avoir des SPREAD faibles tout en ayant quand même aussi des POTENTIELS DE PROFIT suffisamment importants (… et le tout étant toujours bien sûr calculé et mesuré, comme vous l’avez aussi bien compris maintenant ;-) … en POURCENTAGES).

 

Un autre point très important à aussi considérer est que la RAPIDITE (ou le MANQUE de rapidité ;-( ) de la plate forme de Trading de votre courtier ainsi que la facilité d’utilisation de leur système de passage (et d’annulation) d’ordre, fera une grande différence dans votre stratégie d’optimisation de votre couts de « spread » (et aura aussi une grand incidence dans votre optimisation de nombreux autres paramètres et étapes de votre Trading).  Cela est dû au fait que ces « spread » varient bien sûr d’un instant à l’autre ainsi que selon les retournements des titres et l’intensité de ces retournements…

Donc si vous travaillez avec une plate forme super performante, vous pourrez alors « gratter » de-ci de-là de très nombreux centimes d’euros en optimisant vos ordres d’achat, de vente, de « short » ainsi que vos annulations et changement d’ordres … et toutes ces « économies » et optimisations de « petits » centimes ou dizaines de centimes de-ci de-là, multiplié par des milliers de titres par Trade, multiplié par des centaines voire des milliers de Trades par an … se transformeront alors très rapidement en des centaines, milliers voire dizaines de milliers d’euros de plus dans votre poche chaque année… ou alors tout cet argent se retrouvera bien tristement … dans la poche d’autres Traders si leurs outils de Trading (plate forme de leur courtier) sont beaucoup plus performants, rapides et sophistiqués que les vôtres… ce serait tellement dommage et triste n’est-ce-pas ? ;-)   

Pour partager avec vous, à titre informatif, un exemple des possibilités offertes par de tels outils et que j’apprécie énormément dans mon Trading quotidien, j’utilise depuis des années le système carrément génial d’attribution d’ordres particuliers aux touches de claviers de votre PC qui est offert par le courtier que j’utilise pour tout mon Day Trading, WH Selfinvest (leur site est : http://www.whselfinvest.com/fr/index.php au cas où cela vous intéresserait, et si souhaitez un jour ouvrir un compte chez eux, vous pourrez peut-être bénéficier d’une offre très intéressante qu’ils ont eu la gentillesse de faire aux Membres de mon groupe de Traders – information sur mon site : http://www.pmtraders.com/Broker/CoursRbstCourtier.htm  ).

Donc grâce à la plate forme de Trading excessivement performante de ce courtier, je peux en effet assigner/attribuer à des touches particulières de mon clavier des ordres très spécifiques tels que « VEND A COURS LIMITE au cours de X euros, en utilisant seulement ISLD » … mais aussi bien sûr des ordres très génériques tels que « ANNULE TOUS les ORDRES OUVERTS » ou… « CHANGE PRIX LIMITE » ou… « ENTRE ORDRE LIMITE » ou… « FERMER LA POSITION EN COURS AU PLUS VITE, au cours du MARCHE » (aparté rapide, ce dernier ordre est toujours assigné à mes touches F1 et F2 sur tous mes ordinateurs car il est de loin l’un des ordres les plus précieux en cas de panique émotionnelle ou de mouvement violent soudain d’un titre, auquel cas la meilleure règle de « survie » est quasiment toujours de simplement SORTIR au plus vite de la position… et de « réfléchir » plus tard ! ;-)  La non application de cette approche a dû facilement me coûter à mes débuts en Trading des dizaines de milliers d’euros et ce, pour des raisons psychologiques et de Trading qui seraient trop longues à expliquer ici) etc.…

Je peux donc ainsi, grâce à cette option de cette plate forme de Trading ultra performante, littéralement et à simple titre d’exemple quant à la rapidité extrême de ce système, entrer un NOUVEL ORDRE LIMITE + l’ENTRER SUR LES MARCHES + l’ANNULER+ LE REMPLACER par un NOUVEL ORDRE à un NOUVEAUX COURS LIMITE … et faire tout cela …  en 2 à 3 secondes maximum!

C’est plutôt rapide n’est-ce-pas ? ;-) …et je peux entrer tous ces ordres en moins de temps qu’’il n’en faut à mes « concurrents »(autres Traders et investisseurs) qui eux utilisent des systèmes moins performants … et qui sont toujours en train de bidouiller avec seulement la première partie de cette série d’ordres alors que je suis déjà à nouveau actif dans les marchés avec mon nouvel ordre totalement changé. 

Et comme vous le savez sans doute déjà, en Trading, « RAPIDITE » = « ECONOMIES d’argent » (voire de BEAUCOUP d’argent ;-) ) et bien sûr aussi « RAPIDITE » = « GRANDE OPTIMISATION » de beaucoup de variables et paramètres tellement vitaux à un Trading très efficace et de haut niveau…

Sur beaucoup d’autres plate-forme de Trading que j’avais utilisées auparavant, il vous faut plusieurs secondes voire même beaucoup plus longtemps que cela pour simplement ENTRER un SEUL ordre! … il va sans dire qu’une telle flexibilité et puissance de gestion d’ordres, permet bien sûr d’être infiniment plus efficacement, et cela vous permet aussi de réagir instantanément à tout changement drastique et soudain de situation sur un Trade.

Comme vous le savez aussi maintenant, en raisonnant en … POURCENTAGES (;-)) … « quelques centimes » par ci par là multipliés par des milliers de titres et des milliers de Trades, représenteront très vite plusieurs points de pourcentage de profit par an… et une augmentation de « seulement » une « petite » vingtaine de ces points sur une année … et vous aurez tout simplement ainsi déjà gagné sur vote capital ENCORE PLUS que ne le feront la majorité des traders et investisseurs qui sur une année entière de bosser comme des fous sur leurs portfolios, auront le plus grand mal à gagner péniblement les 9% moyens approximatifs du S&P (et encore, c’est en incluant de très « bonnes » années !! ;-)))

Vous trouverez ci-dessous pour illustrer cet exemple, une copie d’écran du mode d’attribution de « HOT KEY » que je viens de mentionner…

 

 

 

Dans un même état d’esprit, la rapidité (ou le manque de rapidité) de passage des ordres de votre courtier (dans le cas d’ordre au MARCHE en particulier) aura aussi une incidence considérable sur vos « coûts » de « spreads ».

 

Il est aussi intéressant de savoir et de considérer (dans vos critères d’évaluation et de comparaisons de différentes plate formes de Trading offertes par différents courtiers, que la majorité des titres vont Trader sur le « marché » en général, mais aussi sur une moyenne d’approximativement 7 ECN différents « Electronic Communication Network »). 

De ce fait, en pratique et si on veut être vraiment très précis et pointilleux sur le sujet, il est important que vous réalisiez qu’il existe en fait 8 « Bid / Ask » différents pour chaque titre, à chaque instant. 

Un courtier digne de son nom (et du montant des commissions que vous lui paierez ! ;-) ) aura toute l’infrastructure nécessaire (lignes directes d’accès aux marchés AINSI qu’à chacun des ces ECNs) pour vous donner accès à la TOTALITE de ces 8 « Bid / Ask », ce qui vous donnera bien sûr une opportunité de plus de raffiner votre Trading (et d’optimiser vos profits nets et « coûts » en « spreads »). 

Il est aussi intéressant de réaliser ainsi que le NASDAQ n’est effectivement pas toujours la seule source du « Bid / Ask » optimum, à un instant donné…

Les Traders qui auront uniquement accès au « Bid / Ask » du marché en général, seront donc bien sûr, comme vous le réalisez maintenant, à un désavantage par rapport aux autres qui eux Traderont avec un courtier leur offrant la totalité des accès… un détail de plus qui a toute son importance dans votre Trading !…

 

 

Je partagerai avec vous un dernier conseil que vous comprendrez maintenant beaucoup mieux après avoir lu et assimilé cette colonne, et qui concerne celles et ceux d’entre vous qui aiment (ou ont aimé dans le passé) trader ce que l’on appelle les « Low Priced Stocks » ou « Penny Stocks ». 

Ce sont des titres dont le cours est en général de seulement quelques dollars et qui sont même souvent carrément en général inférieures à $3…

Ces titres ayant en général infiniment moins de « liquidité » que les INTEL ou MICROSOFT, leurs « spread » sont proportionnellement plus importants … pire encore, maintenant que vous savez que vous devez toujours tout mesurer en POURCENTAGES, la valeur en pourcentage de leurs « spread » est souvent... tout simplement catastrophique!

Et pourtant, tant de Traders continuent de les Trader pendant des années… en se basant uniquement sur leur jugement « émotionnel » (une approche toujours suicidaire en Trading ! ) en ayant un raisonnement du genre « …mais sur ce titre à $1, avec mes $3000 de capital je peux en acheter 3000 !... 3000 titres c’est super ! … ».

Raisonnement bien sûr des plus aveugle, subjectif, coûteux et suicidaire et ce pour de très nombreuses raisons qui seraient trop longues à expliquer dans le cadre de cet article mais je vous donnerai quand même un élément rapide de raisonnement à ce niveau…

Un titre à ce prix pourra par exemple avoir une cote du genre: « Ask 1,86 / Bid  1,68 » … ce qui vous donne un « spread » de 0,18. 

Certains pousseront leur raisonnement « aveugle » et émotionnel dans une abysse d’inefficacité encore plus profonde en se disant même « Oh ! … mais ce n‘est « que » 18 centimes de spread… ce n’est rien du tout !… ». 

Bien sur que « 18 centimes » ce n’est « rien » pour la majorité des gens dans leur vie quotidienne, mais on n’est pas en train d’acheter une baguette de pain… on est dans le monde du Trading et des investissements ... un monde où notre seul but est de gagner le maximum d’argent possible avec le moins de risques et de coûts possibles et de s’assurer que on ne perd pas son temps à faire quelque chose que un livret d’épargne à 3% par an ferait bien mieux que vous…

Calculons donc la « REALITE » du « coût » de ce « spread » sur votre capital : 0,18 extrapolé à 1,86 représente … Oh surprise !... 9,7% !!!

Comme vous l’avez maintenant bien compris, cela veut dire que votre COUT DIRECT de simplement OUVRIR ce Trade, votre coût avant même d’avoir la moindre chance de gagner quoi que ce soit… est de presque 9,7% de votre capital !!!...

Cela est par exemple à comparer à la moyenne du S&P 500 qui, si vous la situez par exemple sur plusieurs années à approximativement 9% et des poussières (selon le nombre d’années utilisées pour votre moyenne), vous réaliserez maintenant que votre simple « COUT » d’investir votre capital SUR UN SEUL TRADE est déjà SUPÉRIEUR à ce que vous pourriez gagner en achetant simplement des parts d’un FCP basé sur le S&P … et de ne plus rien avoir à faire du reste de l’année !

Pire encore, si vous approchez ce genre de titres à bas prix en « Day Trading » et que vous faites sur ces titres plusieurs Trades par semaine, voire plusieurs Trades par jour, je vous recommande fortement d’ouvrir bien grand vos yeux sur la réalité que A CHAQUE FOIS que vous ouvrirez un nouveau Trade, vous jetterez alors tout simplement et carrément à la poubelle … 9,7% de VOTRE ARGENT !!! … et ce avant même d’avoir eu la moindre chance de gagner un euro !

Impressionnant comme découverte n’est ce pas lorsque vous commencez à approcher les réalités du Trading avec ce genre d’objectivité impartiale ?...

D’autre part, il y a une raison en général des plus évidentes au fait que ces titres sont Tradés à des cours si bas… c’est que très souvent, les sociétés représentées par ces titres sont en général dans des situations financières et de survie très précaires … ce qui m’est jamais un contexte des plus rassurant pour risquer votre capital ;-(

 

 

J’espère de tout cœur que tous ces quelques exemples vous auront été utiles…

 

De votre approche et de votre maitrise de ces concepts (ainsi que de dizaines d’autres concepts, règles et principes qui sont tout aussi essentiels à votre Trading), dépendra bien évidemment vos chances d’avoir le maximum d’opportunités de devenir un jour un Trader efficace et « gagnant », atteignant un niveau d’expérience et d’expertise tels que vous pourrez alors prendre et générer des profits régulièrement dans les marchés, voire quotidiennement.  

Cela est mon vœu le plus sincère pour votre futur de Trader…

 

 

Vous avez donc maintenant tous les éléments et connaissances nécessaires POUR NE PLUS JAMAIS jeter tant d’argent par la fenêtre du simple fait de ces « spreads » !  Donc, surtout, UTILISEZ ces principes … et lorsque ces règles vous aurons économisées plein d’argent et de nuits blanches ;-), vous pourrez toujours m’envoyer quelques paquets de « cars en sac » pour me remercier (c’est mes bonbons Français préférés - lors du séminaire de Day Trading que j’avais donné à Saint-Martin j’en avais ramené 200 paquets car ils sont vendus la bas mais pas aux USA (quelle honte ! ;-)) et … les douaniers Américains à mon retour aux USA ont cru que du fait que j’en avais tellement de paquets et du fait de leur apparence, que … c’était de la drogue camouflée en bonbons et ils m’ont forcé à en ouvrir et tester plusieurs paquets ! Trop marrant comme aventure non !?... ).

 

D’autre part, si vous souhaitez que je parle d’un sujet particulier dans l’une de mes prochaines colonnes, que soit à propos d’un sujet qui vous pose des problèmes dans votre Trading ou que ce soit sur un aspect de votre Trading sur lequel vous souhaitez tout simplement enrichir vos connaissances (tels que, par exemple, le choix des titres à Trader et à éviter ?...  les ordres « STOP LOSS » ?..., comment optimiser vos sorties de positions ?..., les différents types d’ordres à connaître et à maitriser ?..., des notions de « money/risk management » ?..., les règles psychologiques de self control ?..., le choix d’un ordinateur pour Trader ?..., le choix d’un courtier ?..., comment tirer parti des faiblesses et du manque de discipline des autres Traders ?... etc.… et tout autre sujet qui vous intéresserait ) surtout n’hésitez pas à m’envoyer un email à Pascal@PMTraders.com pour me le dire, je ferai de mon mieux pour en parler dans l’une de mes prochaines colonnes.

J’écris ces colonnes POUR VOUS et mon unique objectif est de le faire de la manière la plus intéressante et la plus utile possible pour le plus grand nombre d’entre vous… vos commentaires et suggestions sont donc toujours les bienvenus.

 

 

Au plaisir de vous lire (ou de vous retrouver dans les marchés ;-)).

 

 

A très bientôt …

 

 

Pascal Monmoine

 

  

© Copyright 2009 PM Traders, Inc..  Tous droits réservés.  Toute divulgation, utilisation, diffusion ou reproduction (totale ou partielle) de ce message, ou des informations qu'il contient ou qui sont attachées à ce courrier électronique, doit être préalablement autorisée par écrit par PM Traders, Inc..  Le contenu de ce message est exclusivement destiné à un usage personnel. Ceux qui utilisent ces informations pour investir ou trader en bourse sont entièrement responsables de leurs actes. Aucune garantie n'est donnée que les techniques ou informations mentionnées dans ce message leur seront profitables ou qu'il n'en résultera pas des pertes. Quiconque utilise tout ou partie des informations contenues dans ce e-mail accepte de ne pas rendre responsable, de quelque manière que ce soit et pour quelque raison que ce soit, PASCAL MONMOINE ou PM Traders, Inc., des pertes financières ou autres désagréments et conséquences (stress, souffrances émotionnelles ou autres) résultant de cette utilisation. En aucun cas, les informations contenues dans ces pages ne sauraient être tenues pour des conseils d'achat ou de vente d'actions.

© Copyright 2009 by PM Traders, Inc..  All rights reserved. Copying and/or electronic transmission of this document (or of any file(s) and information attached to this e-mail) without the written consent of PM Traders, Inc. is a violation of the copyright law.  This material is for personal use only. Republication and redissemination, is expressly prohibited without the prior written consent of PM Traders, Inc..  Those using this information for trading purposes are entirely responsible for their own actions. No guarantee is made that those techniques will be profitable or will not result in losses.  Anyone using part or all of this material agrees not to hold PM Traders, Inc. or Pascal MONMOINE responsible in any way and by any means for any of the monetary losses, non monetary losses (stress, emotional suffering and others) or any other kind of losses resulting from that use.  Under no circumstances does the information in these pages represent a recommendation to buy or sell stocks.