© Copyright 2008 PM Traders, Inc..  Tous droits réservés.  Toute divulgation, utilisation, diffusion ou reproduction (totale ou partielle) de ce message, 
ou des informations qu'il contient ou qui sont attachées à ce courrier électronique, doit être préalablement autorisée par écrit par PM Traders, Inc.

 

 

" Le « Forex » … profits faciles ?…  ou risques démesurés ?...  "

 

     

Chère/Cher Ami(e) Trader,

Depuis maintenant plusieurs années, et plus encore au cours de ces derniers mois, j’ai reçu un nombre tout à fait considérable d’emails me demandant ce que je pensais de ce fameux “Forex” qui est tellement à la mode en France et en Europe ...

Il est vrai que depuis 2 ou 3 ans, il semble qu’une vague d’intérêt général pour le Forex a soudainement vu le jour et a attiré l’attention d’un nombre considérable de Traders débutants (et de Traders déjà actifs dans les marchés) qui semblent avoir beaucoup de mal à choisir quel est le marché idéal à Trader pour eux ?...  CAC ?...  NASDAQ ?...  Futures ?...  Forex ?...  Un choix bien sûr des plus critiques quant à optimiser (ou pas) leurs chances de succès, basé sur leur tolérance au risque, sur les risques particuliers à chaque marché, ainsi que leurs objectifs personnels en tant que Trader.

Si vous voulez connaître dès maintenant mon opinion générique sur le “ …pourquoi ?... ” de cet intérêt soudain pour ce marché si particulier et si risqué, je vous répondrai très directement et très franchement par l’adage de …on pense toujours que l’herbe est plus verte ailleurs…”. 

Ce raisonnement est un réflexe tout aussi “humain” … qu’il est souvent très “coûteux”, dans la vie en général et bien plus encore dans notre monde du Trading.  Cette attitude est le plus souvent un dangereux mélange de naïveté et de s’auto convaincre que tout est toujours plus facile ailleurs … ce qui est loin d’être le cas.

 

Ce que j’aimerais  essayer de faire comprendre aux personnes dans cette situation, avec cette réponse imagée, est que l’immense majorité des Traders et des Day Traders qui étaient déjà actifs sur les marchés boursiers “actions”  (CAC, NASDAQ etc.) mais qui, dû à de très nombreuses raisons, n’ont jamais vraiment atteint un niveau de “réussite” satisfaisant (voire même n’ont cessé de perdre de l’argent) ont tout simplement eu le réflexe psychologique si courant de penser que “…ça doit être tellement mieux et plus facile de gagner de l’argent sur le Forex… tout le monde en parle et ça semble avoir tellement d’avantages que j’y serai sûrement bien meilleur que sur les marchés d’actions … ”. 

Penser que le simple fait se lancer dans un tout autre contexte de “Trading” améliorera dramatiquement leurs résultats est bien sûr l’approche psychologique la plus simple pour beaucoup pour justifier leur échec en Day Trading d’actions et/ou pour leur éviter d’avoir à faire face aux réalités du pourquoi de leur manque de réussite ou de progrès. 

Avec un tel raisonnement, ils/elles n’ont ainsi même plus à considérer l’option que peut-être, simple supposition s’il en est, leur manque de progrès est tout simplement dû au manque de qualité de leur approche, à leur manque de formation (ou à des formations qui vous vendent du “rêve” au lieu de vous enseigner des outils et concepts solides et réalistes que vous pourrez vraiment utiliser dans les marchés), au manque de qualité de leurs outils de Trading, au choix d’un courtier inefficace etc. ...  tant de raisons infiniment plus plausibles, et surtout plus réalistes, que de simplement tout mettre sur le dos du marché qu’ils sont en train de trader.

  

La réalité des marchés boursiers, que ce soit celle de l’époque folles des “dot.com” (tellement généreuse avec ses mouvements délirants qui permettaient à certains de s’en mettre plein les poches … ah!, que de doux souvenirs! … pendant que d’autres se voyaient “éliminés” des marchés en seulement quelques Trades! …) … que ce soit celle des marchés tels qu’ils sont aujourd’hui, avec toujours une infinité d’opportunités de gagner de l’argent (même si la volatilité à enfin retrouvé une “normalité” que l’époque “dot.com” nous avait faite oublier) … ou que ce soit celle des marchés tels qu’ils seront dans 5 ou 10 ans … il y a eu, il y a et il y aura TOUJOURS une infinité d’opportunités de prendre de l’argent sur une infinité de titres ! ... 

Cette réalité est bien sûr due au simple fait que ce sont des “être humains” tels que vous et moi qui font bouger les titres et les marchés.  C’est leur appât du gain et leurs peurs qui les font agir et réagir avec beaucoup d’émotion, le tout cumulé à toutes leurs habitudes, leurs réflexes et leurs faiblesses disciplinaires en tous genres qui produit en final cette délicieuse “volatilité” qui nous offre à son tour toutes ces opportunités de prendre des profits…  Quelle merveilleuse “recette” qui jamais ne se tarit et qui nous offre, tick après tick, Trade après Trade, jour après jour, la plus belle opportunité de la terre de simplement se baisser (en pressant quelques touches au bon moment sur votre clavier d’ordinateur) pour ramasser l’argent que d’autres ont laissé s’échapper de leurs poches (en pressant eux, sur leur clavier, les mauvaises touches au mauvais moment …).

Comme vous l’avez peut-être lu dans un article récent du “Wall Street Journal”, même les plus grands professionnels du métier dénonce on ne peut plus clairement les risques énormes de trader le Forex… Cet article mentionne par exemple un commentaire de Mr. David DARST, grand ponte de MORGAN STANLEY, où il met très clairement en garde le public en expliquant que, à part dans des conditions très particulières et excessivement rares (une telle situation s’est présentée seulement 2 fois en … 30 ans!!!) où deux gouvernements décident de travailler d’un commun accord sur leur politique monétaire, sinon, dans TOUS les autres cas, Mr. DARST considère que trader le Forex est tout simplement et pour reprendre sa propre expression “ ... de la folie ”.

Ce même article publie les commentaires d’autres professionnels avec des mises en garde on ne peu plus claires “Avec un effet de levier de 400:1 (tel que celui parfois offert en Forex), vous pouvez TOUT PERDRE en un seul jour !!! …”.  Cela me semble plutôt dans la catégorie “film d’horreur” que dans celle de “…on déménage à Bora Bora avec l’argent que je viens de gagner dans les marchés …”.

Une autre réalité à bien comprendre et accepter, comme je l’explique toujours au début de mes séminaires ainsi que dans mon cours écrit, est que en Trading, seulement une minorité de Traders seront parmi celles et ceux qui s’en mettront plein les poches et ils le feront bien sûr en général aux dépends d’une “majorité” qui sera elle composée de toutes celles et ceux qui leur « offriront » quotidiennement leur argent dans les marchés (à grand regrets bien sûr !) au travers de leurs Trades perdants et du fait de leurs erreurs de Trading…

Les raisons qui feront que vous ferez soit partie des “gagnants” … soit partie de toutes celles et ceux qui leur “offrirons” quotidiennement leur argent, sont toutes on ne peut plus claires… 

Les “perdants” seront en général toujours définis par les mêmes caractéristiques: leur manque de formation et/ou leur manque de connaissances et/ou leur manque de focus et/ou leur manque d’objectivité dans le choix des marchés et des titres sur lesquels ils auront choisi de se spécialiser et/ou leur manque de discipline et/ou leur manque d’objectivité quant à leur forces et faiblesses et/ou leur manque d’expérience et/ou leur manque d’outils de Trading de qualité et/ou leur utilisation d’un “mauvais” courtier au lieu de bénéficier des services d’un courtier de très haut niveau etc.

Par contre, tous les efforts, l’argent et le temps que vous “investirez” dans ces mêmes catégories vous rapprocheront constamment du groupe de ceux qui “gagnent” et qui “extraient” quasi quotidiennement des profits des marchés, ces mêmes profits provenant bien sûr directement des poches de toutes celles et ceux qui eux, auront fait le choix de négliger une ou plusieurs des catégories que je viens de mentionner.

 

Combien de fois ai-je entendu et lu des commentaires dans l’esprit de “ …si je ne gagne pas d’argent sur le NASDAQ c’est que c’est le Day Trading du NASDAQ qui est nul ! … il est bien sûr hors de question que mon manque de succès soit dû à mon approche laxiste du Trading, ou à mon manque de formation et de travail, ou à mon manque de connaissances, ou à mon manque de discipline… bien sûr que non ! ... il est tellement évident que C’EST TOUT DE LA FAUTE DE CE MARCHE ou de ce TITRE sur lequel je viens de prendre une grande claque !… et il est tout aussi évident que tout ce que j’ai à faire pour enfin gagner de l’argent est de me lancer dans ce “Forex” qui parait tellement génial … et puisque tout le monde en parle tant, c’est sûr que ça doit être tellement mieux que le CAC ou le NASDAQ ! ... “. 

A ce stade de la lecture de ma colonne, vous savez déjà ce que je pense de tous ces raisonnements qui sont tout aussi naïfs que … suicidaires !  

Quelle belle série de désillusions et quel refus total de faire face aux réalités !

Comme beaucoup d’entre vous qui lisent mes colonnes et suivent mes formations depuis ces 10 dernières années le savent déjà, je suis un fervent adepte de la “spécialisation”.  Après tant d’années de Trading et des milliers de Trades, on me demande fréquemment pourquoi je ne m’essaie pas à tel ou tel nouveau marché qui est à la mode … ou pourquoi est-ce que je me refuse à jeter un oeil sur ce nouveau titre dont tout le monde parle ? … 

Ma réponse est toujours basée sur deux concepts on ne peut plus simples et logiques …

Le premier est que, si quelque chose “marche” pour vous et peut produire exactement les résultats que vous espérez, pourquoi seriez-vous assez stupide et suicidaire pour redémarrer quelque chose de nouveau à zéro en prenant ainsi infiniment plus de risques sur quelque chose que vous connaissez infiniment moins bien, voire pas du tout ?... pourquoi réinventer la roue ? ...

L’autre point, tout aussi important pour moi, est que si une situation m’est offerte qui me prouve mathématiquement et statistiquement que je peux en obtenir les résultats que je souhaite, plutôt que de me “disperser” intellectuellement, je préfère alors infiniment me concentrer totalement sur transformer cette “possibilité” en réalité, et rien d’autre. 

Je décide donc d’investir tout mon temps, mon argent, mon attention et mes efforts sur transformer cette “possibilité” en ma “réalité”.  Je SAIS DÉJÀ que cet objectif m’est accessible … donc plutôt que d’aller gâcher mon temps en pensant que “…ce sera toujours mieux ailleurs…”, je décide de m’investir totalement sur CET objectif, sur cette réalité qui peut devenir la mienne si je m’en donne VRAIMENT les moyens nécessaires et ce à tous les niveaux…

 

Je vais vous donner un exemple plus concret de ce que je veux dire par là…

Si je sait, par exemple, que la volatilité quotidienne moyenne de AMZN (“Amazon.com”) est de 3,2% et que mon objectif est d’essayer “d’extraire” quotidiennement des mouvements de ce titre 0.8% de profits par exemple (ce qui, en levier 2, représente 1.6% par jour … soit 32% par mois … soit un potentiel de plus de 350% par an … que voulez vous de plus?... en ce qui me concerne personnellement, cet objectif qui m’est offert sur un plateau d’argent me semble des plus attrayants !!! que demander d’autre ?...) … donc plutôt que de perdre mon temps et mon énergie à m’essayer à milles autres choses, à tester d’autres marchés, d’autres titres etc.… , je fais alors le choix conscient de concentrer TOUS mes efforts, ma formation, mon éducation, mes études, mes back testing, mes outils etc. sur CE TITRE (AMZN dans mon exemple), sur CE MARCHE (le NASDAQ) … et rien d’autre!!!  

Je me REFUSE à me laisser attirer (et de ce fait perdre mon focus sur mon objectif premier) par tel ou tel nouveau marché ou tel ou tel nouveau titre uniquement parce que les médias ou un ami ou un article dans un journal écrit par un journaliste qui n’a jamais fait un seul Day Trade de sa vie en parle en long et en large… j’ai UN SEUL OBJECTIF, très CLAIR et très REALISTE, et je vais INVESTIR TOUT ce qui est en mon pouvoir sur l’atteindre en REFUSANT catégoriquement de laisser quoi que ce soit d’autre m’en distraire ou m’en éloigner !

 

Mon seul but en Trading (en plus bien sûr de m’amuser et d’en tirer une infinité de plaisirs et de satisfaction à de très nombreux niveaux ... il n’y a jamais de mal à se faire du bien n’est ce pas?... (je crois que c’est l’expression appropriée, si mes souvenirs de Français ne sont pas trop poussiéreux…)) est de GAGNER DE L’ARGENT, rien d’autre !!!

  Mon but est d’extraire un profit des marchés, le plus facilement possible, avec le moins de risques possibles, le moins douloureusement possible, le plus rapidement possible et le plus efficacement possible. 

Tel est mon seul objectif et, sauf si je me trompe lourdement, tel devrait être aussi celui de tout “trader”.  L’approche la plus efficace pour atteindre cet objectif me semble on ne peut plus évidente: concentrer TOUS vos efforts sur ce seul objectif, sans laisser rien ni personne vous en éloigner.

 

Donc, si toutes vos recherches et calculs vous prouvent de façon incontestable qu’une “proie” (AMZN dans mon exemple) a un “comportement” (volatilité moyenne en %) qui peut m’offrir des chances réalistes de prendre les profits que je souhaite (0.8% par exemple sur des mouvements moyens de 3,2%) je déciderai alors de concentrer TOUT mes efforts et toute mon attention sur cette proie et sur cet objectif de profit quotidien, rien d’autre !…  Je me concentrerai sur apprendre tout ce que je peux sur le comportement et les réactions de ma proie, comment “elle” réagit face à tel ou tel communiqué de presse, face à tel ou tel mouvement général du NASDAQ, face à des annonces économiques particulières, en fonction de l’ouverture et de la fermeture des marchés etc.

POURQUOI irais-je « chercher midi à 14 heures » ?... (une autre expression bien Française qui me vient soudainement à l’esprit et qui, si mes souvenirs sont encore bons après 20 ans aux USA qui m’ont malheureusement fait oublier beaucoup de mon Français, est idéale pour illustrer ce raisonnement). 

Pourquoi irais-je donc me lancer dans de nouveaux marchés? me risquer sur de nouveaux titres etc…?  pourquoi ?...  Sil y avait la moindre raison intellectuellement valable de le faire je la considèrerai avec grand plaisir mais, à ce jour, je n’en ai pas.  Je me concentre donc à 100% sur cette philosophie et cette approche de « spécialisation » extrême.

Mon approche est donc que, si je SAIT de façon certaine en l’ayant identifié et mesuré très objectivement et très précisément, que je suis dans un contexte où le titre AMZN « PEUT » …me donner ce que je veux… et peut aussi me permettre, de façon tout à fait réaliste, d’en tirer approximativement le profit que je souhaite, je vais alors me concentrer exclusivement sur transformer cette “possibilité” en réalité.  Rien d’autre…

 

Les nouveaux traders qui se forment en étudiant mon cours sont souvent surpris d’apprendre qu’il peut très bien m’arriver de passer des mois et des mois à ne trader qu’un SEUL titre (2 ou 3 au maximum), effectuant en moyenne de 1 à 3 Trades par jour.  Je me souviens encore d’avoir par exemple, il y a quelques années, tradé quasi exclusivement pendant presque 1 an le titre « INTC » ( Intel Corporation ) … ce qui était tout aussi efficace qu’infiniment paisible.

Pourquoi gâcher mes efforts et mon temps sur d’autres proies? … 

Pourquoi courir après 5 lièvres à la fois si je sait qu’un seul lièvre bien particulier, que j’apprend en plus à connaître de mieux en mieux, jour après jour, trade après trade, va “sortir de son trou” (déclencher un mouvement que je peux trader) à un moment ou un autre, chaque jour, voire même le faire plusieurs fois par jour, et m’offrir ainsi autant d’opportunités d’en tirer de l’argent ?… Je ne saurait bien sûr jamais à l’avance si il va se mettre à “courir vers le haut” (position “Longue”, à la hausse) ou vers le bas (position « short », vente à découvert) mais j’aurai au moins l’avantage énorme d’avoir ainsi limité mon objectif (et mon attention) à UNE SEULE « proie ».   Une proie/titre TRES CLAIREREMENT IDENTIFIE et CHOISI, et qui n’aura que 2 choix de directions à chaque instant… 

 

Je vois trop souvent des Traders débutants (ou des Traders qui ont beaucoup de mal à progresser), essayer de suivre 20 ou 30 « lièvres/proies » à la fois sur leurs écrans ce qui, personnellement, m’épuiserait en quelques minutes, en plus d’être, à mon humble avis, excessivement inefficace!  J’ai parfois du mal à décider du moment idéal pour entrer sur un Trade en ne suivant qu’un seul titre … alors je n’ose même pas imaginer à quel point je serai totalement perdu si je m’essayai à le faire sur 30 titres qui bougent dans tous les sens à chaque seconde ! …  J’ai pratiqué cette approche pendant quelques semaines, à mes tous débuts dans le Monde du Trading, il y a très longtemps, lorsque je ne savais même pas ce que voulait dire trader « short » (!), mais j’ai très vite abandonné cette approche des plus chaotiques, et ce pour une infinité de raisons.

Pour pousser mon raisonnement un peu plus loin encore, si mes connaissances/outils/formation/expérience/discipline sont tels que je n’arrive pas à extraire régulièrement ce que j’en veux de cette “proie” unique… je vous laisse le choix, maintenant que vous venez de suivre et peut-être découvrir mon raisonnement très particulier, de répondre à la question de “ Quelles sont alors mes chances d’être très efficace et concentré et de réussir à extraire des profits réguliers si j’essaie de courir après … 30 proies différentes au lieu d’une (ou 2 ou 3) ??? ... ”.   CQFD je pense… en tout cas, CQFD pour moi !

 

L’un de buts de cette aparté était de vous éclairer sur le concept que du “Trading” sera toujours du “Trading”… peu importe ce que vous tradez… soit vous prendrez toutes les mesures nécessaires pour vous former au maximum (et en vous assurant que vous n’êtes pas assez crédule pour le faire auprès de ceux qui vous promettent des gains faciles et rapides .. soyons réalistes, si c’était le cas, tout le monde roulerait en Porsche n’est-ce-pas? …) et que vous investirez tout votre temps et votre énergie sur les catégories que j’ai mentionnées ci-dessous, soit vous vous passerez sans doute le restant de vos jours de pseudo Trader à faire partie de la “majorité” que j’ai décrite ci-dessus… à vous de décider.

Et si vous essayez de griller les étapes en vous lançant trop rapidement, sans une formation excessivement solide, sans les outils les plus efficaces disponibles, vous pouvez alors être quasi garanti que les marchés vous prouveront très rapidement à quel point vous étiez naïfs… votre argent disparaîtra progressivement de votre compte pour aller dans celui d’autres Traders qui auront eux approchés cet “Art” et ce métier avec tout le respect, la préparation et les efforts nécessaires.

Le même sort vous attendra aussi de façon quasiment garantie si, après ne pas avoir approché votre “Trading” avec tout le sérieux qu’il se doit, vous décidez de vous lancer sur le Forex ou sur tout autre marché pour la simple raison que “… tout le monde en parle…” et que vous pensez que “… ça va être plus facile…”.  Ces raisons sont, pour moi, deux des pires raisons que vous pourriez avoir de vous lancer dans quelque chose de totalement nouveau, surtout lorsqu’il s’agit d’un marché qui présente des risques tout aussi considérables que multiples et plus encore si vous avez l’objectivité et la sagesse de réaliser que votre décision ne changera en rien l’origine du “problème” qui ne sera souvent rien d’autre que votre approche personnelle de ce “business”.   

Surtout, ne l’oubliez jamais, le “Trading” est bien un “business” à part entière … même ci c’est toujours pour moi le plus beau “business” de la terre et ce pour une très longue liste de raisons dont voici quelques exemples … vous n’avez aucun produit à vendre, aucun employé à materner, aucune brochures ou catalogues à créer, aucun locaux ou bureaux à louer (mes “bureaux de Trading” favoris étant, comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, mon hamac et ma baignoire… Qui vient de penser à voix haute “… et bien, la vie est dure pour lui !... ” ?... ), aucun client à satisfaire ou fournisseur à gérer, etc… RIEN de tout ça!  … un portable/laptop, une connexion Internet, un bon courtier et votre société multinationale est ouverte… vos 100 employés virtuels comment à travailler dès que vous ouvrez votre laptop et mettez votre capital en action … et ils repartent tous bien gentiment chez eux dès vous le refermez… difficile de trouver mieux !

 

Revenons maintenant à notre discussion sur ce cher “Forex” qui est le sujet principal de ma colonne d’aujourd’hui…

Un groupe de nouveaux venus au “Day Trading” ont donc, eux aussi, été bombardés par cette vague du “Forex” depuis quelques temps et ce tout autant dans la presse, que dans les forums boursiers et les medias.  N’ayant aucune expérience en la matière (ou bien trop peu), tous ces nouveaux venus au Trading ont tout simplement plongés dans le Forex en pensant donc “…puisque tout le monde en parle, ça doit être très bien et beaucoup plus facile que le CAC ou le NASDAQ…”… grave erreur de jugement comme vous commencez à le réaliser (et très coûteuse dans la majorité des cas, en stress, en argent gaspillé et en temps perdu que vous auriez pu investir sur l’étude et la pratique d’autres marchés…).

Comme le savent déjà fort bien les milliers de Traders que j’ai eu le plaisir de former depuis le tout premier séminaire de Day Trading en France que j’avais donné à Paris, au palais des Congrès, il y a maintenant presque 10 ans, je dis toujours les chose telles qu’elles sont, sans prendre de gants et sans poudre aux yeux, avec le seul désir de partager avec vous mon expérience, vous éviter certaines des erreurs qui m’ont coûtées beaucoupppppp d’argent et de cheveux (jetez un œil à une photo récente de votre serviteur et vous comprendrez ce que je veux dire ;-) ) et vous aider modestement à avoir le maximum de connaissances possibles pour vous permettre ensuite de prendre des décisions qui correspondront au maximum à vos objectifs personnels.  

Dans cet état d’esprit, je vais donc partager avec vous ci-après quelques réalités du “Forex”, telles que je les vois…

Tout d’abord, NON, il n’y a, pour moi, aucune raison majeure et objective qui supporterait l’idée qu’il est effectivement plus “facile” de Trader sur le Forex que sur tout autre marché … loin s’en faut (sinon le NASDAQ ou le CAC serait plus que désertés ce qui est très loin d’être le cas et ne le sera très certainement jamais!).

La réalité là aussi est que si vous n’êtes pas un “bon” Day Trader sur les titres du NASDAQ, dû à votre manque de discipline et/ou de connaissances approfondies et/ou de “talent” (puisque qu’il est aussi bien sûr question de “talent” pour moi lorsque l’on parle Trading)) et/ou du fait que vous utilisez un courtier inefficace, les chances que vous serez un meilleur Trader en Forex et gagnerez plus d’argent sont, à mon humble avis … proches de zéro !

Similairement aussi bien sûr, si vous êtes déjà un Trader très efficace sur le NASDAQ, là par contre vos chances d’être aussi un bon Trader sur le Forex ou sur les “commodities” ou sur tout autre marché seront beaucoup plus réalistes (même si le Forex présentera toujours à mon avis et par rapport à d’autres marchés, une longue liste de risques des plus conséquents tels que les quelques exemples que je mentionne dans cet article). Si vous “savez” trader, le Trading sera toujours du Trading, même si les “proies” sont différentes ou si votre “aire de jeu” (le marché que vous aurez choisi) est différente… mais changer du NASDAQ au Forex en pensant que cela fera de vous un meilleur Trader ou pensant que tout sera “plus facile”, ça par contre est à mon humble avis une grave erreur de jugement et on ne peut plus naïf.

La deuxième réalité/RISQUE des plus graves du Forex et sur lequel je tiens aussi à vous ouvrir les yeux, et à vous les ouvrir très très très grands, est que les EFFETS DE LEVIERS qui vous sont offerts sont tout aussi VERTIGINEUX que  … SUICIDAIRES !!! … jusqu’à 400 pour 1 !!!... de la FOLIE PURE !!!...

Dans de telles conditions, à moins que vous n’ayez plus de discipline à vous seul que 200 Traders “normaux” réunis, et pour même être encore plus précis, à moins que vous n’ayez cette même discipline incroyable et parfaite sur CHACUN de vos Trades … sans AUCUNE exception … sans JAMAIS JAMAIS JAMAIS faillir (même si c’est le matin où tout est là pour vous déprimer et vous mettre à plat … du genre “votre copain/copine ou femme/mari vient de vous quitter la veille pour refaire sa vie avec quelqu’un de 20 ans de moins que vous, votre voiture vient d’être envoyée à la fourrière, votre fils de 12 ans vient de revenir à la maison avec un “piercing” dans l’oreille de la taille du goulot d’une bouteille de Bordeaux 1964 et vous venez juste de recevoir une lettre du fisc vous annonçant un redressement fiscal pour les 5 dernières années…)... donc, sauf si vous êtes capable d’avoir cette discipline infaillible MEME un matin tel que celui-là, avoir accès à un tel effet de levier est du SUICIDE pur et simple !

Pour le reste d’entre nous, humains plus ou moins « normaux » ;-) , c’est-à-dire ayant parfois des « faiblesses » de discipline ou subissant occasionnellement ces jours de cauchemar où tout va de pire en pire, jours auxquels je n’échappe malheureusement pas non plus de temps à autres (penser que ça ne m’arrivera jamais et que « cela n’arrive qu’aux autres » serait on ne peu plus naïf !), ce risque est des plus catastrophiques. 

Vu que ces jours là feront effectivement partie de notre future à toutes et à tous, il me semble donc infiniment plus sage, ces réalités ayant été clairement identifiées, de ne simplement jamais m’exposer et exposer mon argent aux risques suicidaires de tels effets de levier. 

Si je suis habitué à faire 30 longueurs dans ma piscine mais que quelqu’un me propose soudain de me lâcher au milieu de l’Atlantique et de revenir chez moi à la brasse (coté France ou côté USA … j’ai deux choix dans mon cas ;-) ), est-ce que je vais dire oui ?... bien sûr que NON !!! pour la simple raison que je connais mes limites et perçoit instantanément le risque potentiellement fatal associé à cette offre !

Donc, à mon avis, et ce qui bien sûr n’engage que moi, vous allez au suicide assuré si vous décidez de risquer votre argent à Trader le Forex avec de tels effets de levier.  UN SEUL TRADE PERDANT, ouvert avec un effet de levier conséquent, suffira à vous mettre au tapis, à vous “éliminer” et à faire disparaître la TOTALITE de votre capital en l’espace de seulement quelques minutes ou quelques heures et ce sort sera le même, que vous tradiez 5000 euros … ou 5 millions d’euros (tout est bien sûr proportionnel en pourcentages, peu importe le montant du capital tradé).

Pour vous donner un exemple des plus concrets, et au cas où vous seriez un(e) nouveau venu(e) aux marchés boursiers, un effet de levier de 400 va vous donner le pouvoir d’ouvrir une position de … 1 MILLION d’euros !!! … et ce avec seulement 2500 euros sur votre compte!!! 

Essayez d’imaginer un instant votre état mental et émotionnel pendant que vous verrez votre position de 1 MILLIONS d’euros monter et descendre à chaque instant et … potentiellement faire disparaître votre microscopique (en comparaison à votre position) capital de 2500 euros en l’espace de peut-être seulement quelques minutes !!!   Je vous laisse imaginer l’effet que cela peut avoir sur votre mental et sur toute votre personne en général. 

Imaginez aussi la sensation et le rush d’adrénaline de faire de la bourse avec 1 MILLION d’euros (si, comme pour la majorité des gens, vous n’avez jamais eu de votre vie un compte avec le chiffre de « 1000000 d’euros » en cash imprimé sur votre relevé bancaire… 

Comment qui que ce soit pourrait garder la tête froide et prendre des décisions posées, réfléchies et intelligentes en mettant en jeu 400 fois leur capital habituel ???... peut-être que VOUS pouvez le faire mais je peux vous dire très franchement que sait très bien à quel point j’en suis PERSONELLEMENT INCAPABLE et JAMAIS au grand jamais ne m’y risquerai.

Imaginez maintenant pour un instant que vous ayez 25000 euros sur vote compte, ce qui est un montant tout à fait moyen pour beaucoup de comptes de Trading, rien d’extraordinaire ou même hors de l’ordinaire… sauf que en Forex, avec un levier de 400 :1, cela signifie tout simplement que vous pouvez maintenant ouvrir des positions de  12 MILLIONS d’euros ! ...  Mais oui, vous avez bien lu ce chiffre … 12 000 000 d’euros !!! ...   Imaginez l’arrêt cardiaque qui vous guette lorsque vous allez voir votre position de 12 MILLIONS d’euros monter et descendre de …  10 000 ou 20 000 euros toutes les 5 secondes !!!...

Les effets de levier très supérieurs à 2 ou 3 sont donc en général, tout simplement suicidaires.  La seule exception que je ferais à cette approche est que si vous tradez par exemple les Futures où vous est offert un effet de levier jusqu’à 15 en moyenne, je peux considérer l’option de potentiellement utiliser un effet de levier supérieur à 2 ou 3 dans des conditions extrêmement rigoureuses. 

Pour ces quelques jours dans l’année où le marché vous offre soudain sur un plateau d’argent un mouvement bien particulier que vous avez déjà vu et déjà tradé des dizaines de fois, sur un titre dont vous connaissez parfaitement le comportement, un jour où vous avez super bien dormi, un jour où tout va super bien et où vous êtes en pleine forme intellectuelle et psychologique, un jour où votre self discipline est à son plus haut (du genre, « totale et absolue » !) etc. etc. etc.   Donc, dans ces conditions, et seulement dans ces conditions, il peut être utile (et très rentable ! ;-) ) d’avoir accès à un effet de levier supérieur à 2 ou 3 (mais sans bien sûr aller au suicide quasi assuré avec l’extrême des leviers disponibles en Forex).  Mais, je vous le rappelle encore, uniquement dans l’esprit et les conditions de ce que j’ai décrit ci-dessus et en étant bien sûr prêt à 100% à prendre votre perte si nécessaire.

Donc ce jour là, jour où votre expériences des années et des mois passés vous font dire que oui, à 99% de chances, vous savez sans le moindre doute, que ce titre va courir à la hausse … ou que cet autre titre va plonger sans la moindre hésitation, ce jour là, pourquoi ne pas utiliser de « pouvoir gratuit de démultiplication de notre argent » et s’en mettre plein les poches ?... pourquoi pas se payer une petite semaine au Club Med de Bora Bora ? ;-) … 

Au niveau de votre « jour le jour » et sur la majorité de vos trades, les effets de leviers supérieurs à 2 ou 3, sont donc bien pour moi, tout simplement suicidaires, sachant très bien qu’il y aura toujours un jour « noir » où je ferai erreur sur erreur, ânerie après ânerie, et ce pour une infinité de raisons … et peu importe les “raisons” de ce qui vous tombera dessus ce jour là, l’important est de RECONNAITRE et ACCEPTER que de tels jours arriveront de temps en temps, ces jours où votre discipline et vos nerfs seront à leur plus bas.  Surtout ne vous leurrez pas un seul instant à penser que “… mais non Pascal, cela arrive peut-être aux autres qui sont moins disciplinés que moi, mais pas à moi!... je suis bien trop fort, bien trop discipliné… tu ne me connais pas Pascal mais moi, j’ai des nerfs d’acier…”. 

Si tel est effectivement votre cas, envoyez moi un email pour me montrer une liste de seulement 30 trades consécutifs en levier 400 et si c’est bien le cas, je vous tirerai mon chapeau pour vous saluer et vous féliciter ! … vous aurez mon admiration éternelle et la plus sincère.

Mais si par contre, tout comme moi, vous faites partie des êtres humains dits « normaux », c’est à dire avec nos faiblesses occasionnelles et avec des limites « humaines » quant aux montagnes russes que nous sommes prêt à faire endurer à notre système cardiaque et mental, je vous recommande alors encore une fois de ne JAMAIS vous exposer à de tels risques. Ces journées ou tout va mal nous arrivent à TOUTES et TOUS, croyez-moi... et si vous ne me croyez pas, libre à vous bien sûr de mettre ce conseil en doute … tout ce que vous avez à faire est de simplement attendre que le futur vous prouve brutalement cette réalité.

Donc, ce qu’il est important de se rappeler est que peu importe les raisons et le “pourquoi” de ce qui fait que ce jour de cauchemar sera un jour votre réalité, ce qui est le plus important est d’accepter que ce risque est réel et quotidien et, en conséquence, il est donc VITAL de VOUS en PROTEGER et d’éviter à tout prix les risques potentiellement catastrophiques de ces effets de levier délirants.   Leur conséquence est que ce qui aurait du se limiter à une “…mauvaise journée de Trading avec 3 pertes consécutives de 250 euros…” pourra très bien devenir “le jour où la totalité de mon capital de Trading a disparu, pour toujours ! ... mes 50000 euros sont partis en fumée en seulement quelques minutes ou quelques heures … et ce pour toujours ! … ”.

Le simple fait d’écrire qu’il est effectivement offert des effets de leviers aussi suicidaires que 20, 50 … voire même 400 à toutes celles et ceux qui tradent le Forex, est vraiment très douloureux pour moi car le simple fait de vous parler de ce sujet me fait immédiatement penser à tous ces pauvres Traders qui sont littéralement “sacrifiés” chaque jour par cette option et qui verront la totalité de leur capital disparaître de leur compte en quelque minutes ou quelques heures, à la moindre erreur ou au moindre retournement de leur titre.

Pour moi, donner accès à un effet de levier jusqu’à 400 en Forex est à peu près l’équivalent de mettre devant le nez d’un drogué au “crack” une pile de cocaïne de la taille d’un terrain de foot … un jour ou l’autre, peu importe pour quelles raisons, il se retrouvera avec un “trop plein” de soucis, il sera “faible” … et il plongera !

En comparaison, le « NASD », organisme du gouvernement Américain qui régule, entre autres, le Trading sur le NASDAQ, impose aux courtiers (avec la confirmation de la « SEC », autre organisme officiel) de ne laisser trader que un maximum de $4 de positions pour chaque $1 qui sont effectivement sur le compte du Trader (donc un effet de levier de seulement un maximum de 4 pour 1).  Ce type de “régulation” est par contre totalement absent à ce jour du Trading Forex ce qui laisse donc les courtiers libres d’offrir des leviers jusqu’à …  400 pour 1 !!! … miroir aux alouettes s’il en est et que trop de courtiers utilisent au maximum sur un plan publicitaire comme un “appât”, tout aussi séduisant en apparence … qu’il est suicidaire dans sa réalité.

Parlons maintenant quelques peu d’un autre point important à connaître … le fait que le “Forex” est ce que l’on appelle un “marché non centralisé”, fait qui peut paraître anodin au premier abord mais qui peut aussi en fait se transformer très rapidement, et sans même que vous en rendiez compte, en un fantôme invisible très coûteux pour votre portefeuille. 

Ce que je veux dire par là est le fait que, contrairement au CAC ou au NASDAQ par exemple, le Forex n’est pas un marché “unique” où tous les ordres et les exécutions d’ordres sont centralisés et regroupés.  La manière avec laquelle cette particularité et différence drastique d’avec le CAC ou le NASDAQ peut effectivement se transformer en le “fantôme invisible” très coûteux que je viens de mentionner, est dans le fait qu’il n’y a, en Forex, aucune référence “officielle” des prix (cours) !  

Le concept auquel nous sommes tous habitués depuis des décennies sur les marchés boursiers traditionnels et qui fait que le titre “MSFT” (Microsoft Corporation) par exemple, a un cours “officiel” de X, à un instant donné, et ce pour tous les Traders de la planète sur ce même titre, est tout simplement inexistant en Forex!!!

Donc, en théorie, vous ne pourrez donc jamais vous plaindre à votre courtier si vous réalisez ou si vous doutez que l’un de vos ordres vient d’être exécuté à un cours qui vous semble très différent de celui que vous aviez vu affiché sur votre écran au moment de votre ordre.  Il n’y aucune “référence officielle” où vous pourrez prouver par “A + B” à votre courtier qu’il y a eu une erreur possible de cours d’exécution de votre ordre, et ce que se soit du a une simple erreur technique ou que ce soit du au manque d’efficacité de leur plate forme de Trading et/ou de leur système de traitement de vos ordres (ce qui vous rappelle une fois encore à quel point le choix de votre courtier est tellement vital pour votre Trading. 

Je ne le mentionnerai jamais assez … choisir un courtier au professionnalisme et au service irréprochables aura un impact tout à fait considérable sur vos résultats de Trading (même si cela veut parfois dire payer quelques euros de plus de commissions – je vous conseille de lire une de mes anciennes colonnes à ce sujet (disponible sur mon site Web ou sur simple demande à Pascal@PMTraders.com )).

Sur le NASDAQ par exemple, à 10hr. 34 mn. et 12 secondes, le 28 septembre 2006, il n’y avait qu’un seul et unique “meilleur offre et demande (Bid et Ask)” sur le titre MSFT et il serait, en cas de contestation avec votre courtier du cours d’exécution de l’un de vos ordres, très facile de confirmer ce cours en vous référant à une infinité de sources différentes.   Cela est quasiment impossible lorsque vous tradez le Forex car il n’y a donc aucun “étalon” de ce qu’est vraiment le cours “officiel” et uniforme, sur le Monde entier, d’un titre particulier à un instant donné.  Vous n’aurez donc aucun cours “officiel” sur lequel vous pourrez vous appuyer pour des disputes et contestations éventuelles…

Je ne sait pas ce que vous en pensez maintenant que vous venez d’apprendre cela, mais en ce qui me concerne, il est clair que vu les sommes en jeux et la rapidité considérable avec laquelle tout se passe en Trading, n’avoir aucun moyen de recours contre des erreurs potentiellement conséquentes d’exécution de mes ordres, ce qui est bien sûr toujours possible et nous arrive à toutes et à tous, est un danger et inconvénient des plus conséquents pour moi et pour mon capital.

Un autre point important que je souhaitai partager avec vous et qui me gêne beaucoup dans le contexte du Forex est le fait qu’il n’y a pas de “début” ou de “fin” à la journée de Trading… les médias présentent souvent cela comme un avantage mais qui veut vraiment avoir l’option d’avoir les yeux collés à son écran 24hrs sur 24!!!???... certainement pas moi!

Le Trading est pour moi un OUTIL (en plus d’être bien sûr aussi un grand plaisir) et je n’ai aucune intention de le laisser devenir une “drogue” ou d’en devenir “dépendant” en aucune manière.

Le fait que le marché du Forex est quasi constamment ouvert présente donc en fait pour moi de nombreux désavantages, le pire étant de loin la réalisation que beaucoup des stratégies traditionnelles de “Trading” deviennent de ce fait partiellement voire totalement caduques.  Ce que je veux dire par là est que, puisqu’il n’y a plus de “cours d’ouverture” et de “cours de fermeture” quotidiens, deux “cours” qui ont beaucoup d’importance dans la majorité des techniques de Trading et de “Day Trading”, nous perdons ainsi une source d’information et de décision tout à fait critique.  Pour beaucoup de mes Trades, ces cours “clés” sont souvent très important dans mes prises de décisions d’entrées et de sorties de Trades.  L’absence de ces cours sur le Forex crée donc un désavantage considérable pour mon Trading. 

Le fait qu’il n’y a plus vraiment d’ouvertures et de fermetures nous prive aussi directement de toute l’”excitation” et du chaos, tellement caractéristiques de l’ouverture et de la fermeture des marchés sur le NASDAQ et le CAC, qui nous offrent autant d’opportunité d’exploiter les émotions, actions et réactions de tous les autres Traders en les transformant en autant d’opportunités de Trades.

 

N’oubliez pas non plus toutes les opportunités qui nous sont souvent offertes de prendre des profits très rapides chaque jour dans les minutes qui suivent l’ouverture du NASDAQ … quel régal à chaque fois que cela arrive de se dire que l’on vient de gagner en quelques minutes, ce que la majorité des gens mettent la journée entière, voire la semaine, voire le mois… à gagner et que nous avons encore tout le reste de la journée pour faire ce qu’il nous plaira.  Un plaisir des plus précieux qui n’est possible que sur le CAC ou NASDAQ ou sur tous marchés qui ont effectivement une “ouverture des marchés” avec tout le chaos et les réactions que cela génère … et ce qui n’est pas le cas sur le Forex.

De même pendant la toute première heure de Trading qui offre tant de mouvements tout aussi rapides que réactifs… là encore, tant d’opportunités à exploiter pour notre profit personnel.
Si le NASDAQ était ouvert 24hrs sur 24, comme c’est le cas pour le Forex, toutes ces opportunités s’évaporeraient en fumée ce qui serait on ne peut plus regrettable… en tout cas pour moi.

Dans le même état d’esprit, vous savez sans doute déjà que le cours d’ouverture d’un titre (le “OPEN”) a une influence psychologique des plus importantes sur tous les intervenants et aura ainsi une valeur critique sur les prises de décisions de vos Trades … là encore, cette source d’information tout à fait critique disparaît de votre arsenal d’outils de décision si vous décidez de trader le Forex plutôt que le NASDAQ ou le CAC.  Un élément de plus à prendre en compte dans votre choix du marché idéal à trader pour vous…

 

 

Un autre inconvénient et risque tout à fait considérable, directement liés à la structure même du Forex, est le fait que votre courtier peut en fait interrompre totalement et à tout instant ses offres de cours ...

En lisant cela, vous allez sans doute trouver cela tout à fait incroyable ou alors penser que après tant de temps aux USA, j’ai un peu trop forcé sur le Coca Diet ce qui a peu à peu détruit mes capacités intellectuelles?... mais pas du tout! … même si le Coca Diet est loin d’être le meilleur des « médicaments », dans le cas présent, vous avez bien lu et telle est une autre des réalités cachées du Forex !

Cette situation est directement due, une fois encore, à la “non centralisation” des cours telle que je vous l’ai déjà expliquée au début de cette colonne. 

Chaque courtier a bien en effet une liberté totale de définir les cours de son choix, à chaque instant, et de vous les imposer ensuite, ainsi qu’à tous leurs autres clients.

Cela peut là aussi, pour moi, entraîner de nombreux inconvénients et risques potentiellement considérables… 

En interrompant soudainement ses cours/cotations, votre courtier peut donc ainsi très bien vous plonger instantanément dans l’inconnu le plus total!  Vous pouvez vous retrouver en l’espace d’un instant en “aveugle” dans les marchés et si vous n’avez pas encore de position, c’est bien sûr un problème car vous ne pouvez tout simplement pas trader (et potentiellement gagner de l’argent) mais ce n’est pas le plus dramatique, vous attendrez simplement que les cotations et offres vous soient à nouveau transmises par votre courtier… mais si par contre votre courtier interrompt soudainement ses cotations pendant que vous avez DEJA une position en cours de quelques dizaines ou quelques centaines de milliers d’euros et que vous voyez vos profits ou pertes monter et descendre de plusieurs centaines, milliers voire dizaines de milliers d’euros à chaque seconde, surtout avec les effets de leviers délirants qui vous sont offerts, alors là, je vous laisse imaginer la panique qui va vous envahir en un instant !  Vous avez vraiment intérêt à avoir les nerfs plus que bien accrochés … et à connaître par coeur le numéro de téléphone du service des urgences cardiaques le plus proche de chez vous!

 

En comparaison, et contrairement à cette situation tout à fait particulière au Forex, les marchés d’actions ou de “futures” tels que le CAC et le NASDAQ, n’interrompront eux jamais leurs cotations, sauf en cas de problèmes techniques du NASDAQ ou NYSE ou autre mais si cela arrive, tous les traders du Monde entier sont alors logés à la même enseigne sans mettre personne en position défavorable (et sauf aussi, pour être exhaustif  dans mes informations, dans le cas excessivement rare – cela ne m’est arrivé qu’une seule fois sur les milliers de Trades que j’ai effectués - d’un titre qui est “halted”(“arrêté”) en milieu de journée sur le NASDAQ, généralement dû à une situation des plus exceptionnelle concernant cette société, mais la encore, cela n’est dû en rien au choix de votre courtier – même dans ce cas là, c’est aussi une exception qui affecte le marché à un niveau mondial et surtout qui affecte tout le monde de la même manière sur ce titre particulier qui est “halted”. 

Contrairement donc à cette situation des marchés traditionnels où tout le Monde est traité parfaitement équitablement, si votre courtier Forex interrompt soudainement ses cotations, tous vos « adversaires » sur une position particulière se retrouveront à avoir un avantage total sur vous en ayant accès aux cours et à leur position … pendant que vous serez en « aveugle » et totalement isolé des marchés puisque votre courtier vous aura soudain privé de cours et d’accès à vos positions.  Une situation pour moi tout à fait catastrophique et cauchemardesque…

Les marchés tels que le NASDAQ ou le CAC n’arrêteront eux jamais de quotter des cours sur un titre particulier, sauf bien sûr si tous leurs systèmes s’arrêtaient soudainement dû à une catastrophe technique mais même si c’était un jour le cas, tout le monde serait alors sujet au même traitement.

 

Un autre inconvénient majeur et souvent inconnu du public, que je mentionnerai brièvement ici et qui est aussi directement lié à la situation que je viens d’expliquer ci-dessus, est le fait que un courtier “Forex” peut aussi, en toute liberté et à tout moment, AUGMENTER son “Offre/Demande”, son “Bid/Ask”, ce qui devient bien sûr un coût direct et supplémentaire pour vous.

Là non plus, il n’y a absolument rien que vous pourrez y faire si cela arrive et que vous vous en rendez compte, vous n’aurez aucune base pour vous plaindre car ce courtier n’aura absolument rien fait d’ illégalen soit … il ne fera qu’appliquer le droit et le privilège qui sont les siens.  Et une fois de plus, ce sera vous et votre portefeuille qui en serez les victimes directes!

Dans la réalité des marchés, beaucoup de courtiers qui vous attireront initialement à ouvrir un compte chez eux en vous inondant de leurs publicités annonçant des offres dans l’esprit de “… Seulement 1 ou 2 pips de commission sur le EUR/USD !... ”, s’adonneront ensuite occasionnellement et sans le moindre scrupule à AUGMENTER ce “spread”, et ce en toute “légalité” et sans que vous ne puissiez y faire quoi que ce soit !

Il va sans dire que vous voulez vraiment mettre toutes les chances de votre côté que tout ce qui touche à votre Trading, et à votre argent en général, soit aussi “régulé”, optimisé, “contrôlé” et “officiel” que possible.  Je ne peux que vous conseiller fortement d‘éviter au maximum de vous “ jeter à l’eau “ en le faisant sans la moindre bouée de sauvetage, en faisant prendre encore plus de risques à votre capital du simple fait de votre choix de trader des marchés beaucoup moins “régulé” et “centralisés” que d’autres… 

Le sérieux et la réputation du courtier à qui vous aurez choisit de confier vos Trades ainsi que la qualité de leur exécution et gestion du « routing » de vos Trades, sont bien sûr aussi l’objet de choix on ne peut plus critiques et un élément des plus vitaux de la réussite, ou de l’échec, de votre Trading.

Un dernier point que je voulais aussi partager avec vous est le fait que, dû à la particularité que le Forex soit “non centralisé”, il n’y a donc plus aucune source officielle du  “volume” tradé sur un titre particulier. 

L’implication directe de cette situation est que, d’un point de vue de votre analyse technique, tous vos systèmes de prises de décisions de vos entrées et de vos sorties de Trades qui prennent en considération le “volume” tradé, deviendront alors totalement inutilisables.  Tous les indicateurs techniques basés sur le “volume” deviendront impossibles à exploiter. 

Prendre le “poux” du marché et estimer l’intensité d’un mouvement particulier ou d’une entrée possible en se basant sur le “volume”, comme le font tant de Traders, deviendra alors absolument impossible. 

Je tenais à brièvement mentionner cela et vous ouvrir les yeux sur ce point complémentaire au cas où cela serait important pour votre style et vos techniques de Trading.

Il y a bien sûr de nombreux autres éléments dont il serait nécessaire de discuter quant aux risques et dangers potentiels du Forex mais je tenais au moins, avec ce bref aperçu, à partager avec vous mon opinion sur quelques-uns des points les plus importants de ce marché qui a reçu tellement de publicité.

Pour conclure, je mentionnerai que trader le “Forex” est bien sûr quelque chose de tout à fait “possible” à considérer mais uniquement, comme vous l’avez maintenant compris et pour toutes les raisons que j’ai expliquées, dans des conditions très particulières et avec une expérience de Trading des plus conséquentes et aux résultats prouvés. 

Se lancer dans un marché aussi risqué pour la simple raison que tant de medias en ont parlé ou parce que vos résultats sur le NASDAQ ou le CAC ne sont pas assez satisfaisants, me semble parmi les pires des raisons pour vous jeter dans un marché aussi risqué et aussi complexe et une telle décision n’améliorera vraisemblablement en rien votre situation. 

Je tenais aussi, dû au volume considérable de questions que j’ai reçues à ce sujet et à tous les avantages soit disant « miracles » de ce marché tels qu’ils ont été présentés par tant de medias et de forums, à faire tout simplement un peu le « contre poids » de toute cette « information » qui se transforme trop souvent en lavage de cerveaux en présentant fréquemment le Forex comme le marché « miracle et facile ».  Je voulais donc simplement vous parler aussi un peu de « l’autre côté » de toutes ces promesses et vous ouvrir les yeux sur certains des dangers tout à fait considérables que ce marché présente…

 

A mon humble avis, et basé sur mon expérience de former des milliers de Traders depuis des années, vous aurez infiniment plus de chances de progresser en vous concentrant vraiment sur un marché particulier aux risques plus prévisibles et plus clairement identifiés, que ce soit le CAC, le NASDAQ ou les Futures par exemple.  

En Trading, où chaque erreur ou manque de connaissance se traduira souvent par des centaines voire par des milliers d’euros de pertes, croyez-moi, vous n’en « saurez jamais trop… » et je ne peux que vous conseiller de toujours et encore améliorer votre formation et vos connaissances en lisant et étudiant tout ce que vous pourrez (tant que cela restera bien sûr des écrits de qualité et en ignorant les fabulations des « marchands de rêve » qui, dès qu’ils ont tradé pendant seulement quelques semaines, s’auto proclament en « gourous du trading » et veulent vous faire croire que tout ce que vous avez à faire pour devenir un « super Trader » est de commander leur DVD qui vous révèlera leur méthodes « secrètes » - comme, je l’espère, vous le savez déjà, il n’y a bien sûr pas de « secrets » en Trading … il y a uniquement des méthodes, rêgles et principes de qualité qui sont efficaces et possibles à exploiter … et il y a aussi, bien malheureusement, tout ce qui n’est que du vent).

Une telle approche, très réaliste, très objective, dans l’esprit de toujours donc améliorer vos connaissances et de concentrer tous vos efforts sur un marché particulier, me semble infiniment plus réaliste, efficace et sage que de se leurrer à penser que “… l’herbe sera plus verte ailleurs…”.  

 

Et si vous pensez qu’il est effectivement important pour vous d’avoir occasionnellement à votre disposition un effet de levier un peu plus important que ceux offerts par le NASDAQ ou le CAC afin de pouvoir tirer de temps en temps un profit maximum de ce Trade potentiellement « parfait » qui vient juste de s’offrir à vous, peut-être qu’un marché tel que celui des « futures » sera alors une possibilité beaucoup plus intéressante pour répondre à vos objectifs plutôt que celle d’exposer votre argent  aux risques potentiellement suicidaires des effets de levier de marchés tels que le Forex ?... 

Une option à peut-être considérer et étudier de plus près comme l’ont fait tant de Traders (si vous souhaiteriez que je vous parle plus en détails du marché des « futures » dans l’une de mes prochaines colonnes, n’hésitez pas à me le faire savoir - vous pouvez m’envoyer un email à pascal@pmtraders.com pour me faire part de votre intérêt sur ce sujet).

 

Après la lecture de cette colonne qui vous aura permis d’avoir maintenant deux « sons de cloches » ainsi que d’en apprendre un peu plus sur le Forex, vous pourrez alors, je l’espère très sincèrement, beaucoup mieux considérer les avantages tout autant que les inconvénients et les risques des plus réels de ce marché, et pouvoir prendre ainsi une décision plus objective et rationnelle sur quel(s) marché(s) trader ou pas, selon vos objectifs personnels…

De ce choix dépendra aussi bien évidemment vos chances d’avoir le maximum d’opportunités de devenir un jour un Trader efficace et « gagnant », atteignant un niveau tel que vous pourrez alors prendre et générer régulièrement, voire quotidiennement, des profits dans les marchés. 

Cela est mon vœux le plus sincère pour votre futur de Trader…

 

Au plaisir de vous lire (ou de vous retrouver dans les marchés…)

Amitiés des USA…

Pascal Monmoine

 

  

© Copyright 2007 PM Traders, Inc..  Tous droits réservés.  Toute divulgation, utilisation, diffusion ou reproduction (totale ou partielle) de ce message, ou des informations qu'il contient ou qui sont attachées à ce courrier électronique, doit être préalablement autorisée par écrit par PM Traders, Inc..  Le contenu de ce message est exclusivement destiné à un usage personnel. Ceux qui utilisent ces informations pour investir ou trader en bourse sont entièrement responsables de leurs actes. Aucune garantie n'est donnée que les techniques ou informations mentionnées dans ce message leur seront profitables ou qu'il n'en résultera pas des pertes. Quiconque utilise tout ou partie des informations contenues dans ce e-mail accepte de ne pas rendre responsable, de quelque manière que ce soit et pour quelque raison que ce soit, PASCAL MONMOINE ou PM Traders, Inc., des pertes financières ou autres désagréments et conséquences (stress, souffrances émotionnelles ou autres) résultant de cette utilisation. En aucun cas, les informations contenues dans ces pages ne sauraient être tenues pour des conseils d'achat ou de vente d'actions.

© Copyright 2007 by PM Traders, Inc..  All rights reserved. Copying and/or electronic transmission of this document (or of any file(s) and information attached to this e-mail) without the written consent of PM Traders, Inc. is a violation of the copyright law.  This material is for personal use only. Republication and redissemination, is expressly prohibited without the prior written consent of PM Traders, Inc..  Those using this information for trading purposes are entirely responsible for their own actions. No guarantee is made that those techniques will be profitable or will not result in losses.  Anyone using part or all of this material agrees not to hold PM Traders, Inc. or Pascal MONMOINE responsible in any way and by any means for any of the monetary losses, non monetary losses (stress, emotional suffering and others) or any other kind of losses resulting from that use.  Under no circumstances does the information in these pages represent a recommendation to buy or sell stocks.