© Copyright 2008 PM Traders, Inc..  Tous droits réservés.  Toute divulgation, utilisation, diffusion ou reproduction (totale ou partielle) de ce message, 
ou des informations qu'il contient ou qui sont attachées à ce courrier électronique, doit être préalablement autorisée par écrit par PM Traders, Inc.

 

« La DEUXIEME règle la plus importante en Day Trading :

Vous devez TOUJOURS fermer toutes vos positions AVANT la FIN du marché « officiel », 
le jour MEME où vous les aurez ouvertes !    

Voici POURQUOI…  »

 

 

Chère/Cher Ami(e) Trader,

 

La « deuxième règle » d’or en Day Trading (et qui est tellement importante et vitale qu’elle mériterait vraiment d’être carrément une « première ex aequo » !) est donc la suivante : vous devez TOUJOURS fermer toute position ouverte en tant que « Day Trade » AVANT LA FERMETURE OFFICIELLE des marchés (16h. heure de New York – 22h. heure de Paris), et ce LE JOUR MEME où cette position aura été ouverte !

Il n’y a AUCUNE EXCEPTION à cette règle (si ce que vous faites est bien du Day Trading et non pas de l’investissement ou du « swing/overnight » Trading qui nécessitent eux des règles et une approche très différentes).  A chaque fois que vous déciderez d’outrepasser cette règle, vous ferez encourir des risques énormes à votre capital et c’est ce sur quoi je veux vous ouvrir les yeux aujourd’hui avec cette colonne.  Si vous décidez de garder en « after-hours » une position que vous avez ouverte dans un état d’esprit et avec des conditions et objectifs « Day Trading », vous accepterez alors « de facto » de PERDRE LE CONTROLE DE VOTRE ARGENT et de le soumettre à des éléments sur lesquels vous n’aurez quasiment plus aucun pouvoir d’action et d’intervention et qui seront de plus toujours totalement IMPREVISIBLES !

Pour celles et ceux d’entre vous qui ne le sauraient pas encore, le marché boursier des actions NASDAQ est en fait composé de 3 types de marchés : le « pre-market », le marché « officiel » et le « after-market » - il est important de noter et de savoir que les marchés du « NYSE » et du « Amex » ont, eux aussi, des activités « pre » et « after » market.

Le « pre-market » vous permet de Trader de 7h. à 9h30 du matin (heure de New York – 13h à 15h30 heure de Paris).  Durant cette tranche horaire, le marché est très léger avec beaucoup moins de Trades que pendant les horaires officiels mais il est quand même tout à fait possible de Trader et d’ouvrir et de fermer des positions, que ce soit LONG (à la hausse) ou SHORT (à la baisse/vente à découvert). 
      Un des plus gros inconvénients, danger et « coût» de Trader pendant cette tranche horaire est que, dû au volume très faible de Trading, les « spreads » (différence entre le cours d’achat et de vente à un instant donné soit, en quelque sorte, votre « coût » d’ouvrir ou de fermer une position, votre « coût » d’initier un Trade) sont souvent très importants.  Un exemple de « spread » pendant la journée pourrait être « Bid : 48,67   Ask : 48,68 » et, sur le même titre en « after market », il peut très bien devenir « Bid : 48.67  Ask 48,99 », voire même avec des écarts bien pires encore dans des situations particulières. 
      L’autre danger du « after-market » et du « pre market » est que la moindre « nouvelle » ou communiqué de presse publié sur ce titre ou l’arrivée d’un gros acheteur ou vendeur (« hedge fund », fond commun de placement, fond de retraite, « mutual funds » etc.) se mettant à vendre ou acheter en gros volume des positions sur ce titre peut en faire changer violemment les cours, à la hausse comme à la baisse.   Donc, même si il peut nous arriver très exceptionnellement de Trader en « pre-market » ou « after market » pour des raisons et situations tout à fait particulières, mon but avec cette colonne est de vous ouvrir les yeux sur les couts et risques considérables associés à un tel choix…

Donc, après cette période initiale de « pre-market », le marché « officiel » s’ouvre alors, celui que Trade la majorité des intervenants.  Celui-ci s’étend de 9h30 à 16h, (heure de New York).

Vient ensuite la période « after-market » qui s’étend elle de 16h à 20h, (heure de New York).  Les conditions (et risques) du « after-market » sont les mêmes que pour le « pre-market » (mis à part le fait que la majorité des annonces de résultats de sociétés sont traditionnellement faites en « after-market » plutôt que en « pre-market »).

Pour plus d’informations sur les horaires, vous pouvez jeter un coup d’œil au site du NASDAQ : http://www.nasdaq.com/about/schedule.stm

 D’autre part, il est aussi à noter que, pour certains titres ou dans certaines conditions très particulières, certains Trades peuvent aussi parfois être traités AVANT même les horaires génériques de « pre market » que j’ai indiqués ainsi aussi parfois que APRES les horaires génériques de « after hours » que j’ai indiqués.

 

 

Revenons-en maintenant au sujet de cette colonne…  

Quelle est donc la justification et la raison d’être de la règle que j’ai mentionnée et qui constitue aujourd’hui le titre de cette colonne?… Tout simplement le fait que l’application avec la plus grande rigueur de cette règle est le SEUL moyen de garder un contrôle total de votre capital en contrôlant totalement le montant de vos pertes sur chacune de vos positions.

En revanche, dès lors que vous déciderez de garder une position ne serait-ce que pour quelques secondes (une seule seconde après la fermeture peut parfois être suffisante pour prendre une grande gamelle !) « juste après » la fermeture d’une séance boursière (juste après 16h), vous exposerez alors votre capital aux RISQUES ENORMES que présentent les fameux mouvements soudains et violents qui sont si fréquents en « after-market » et qui sont généralement dû à des communiqués de presse ou à des annonces de résultats des titres concernés.

 Les communiqués de presse, les annonce de « upgrade » ou « downgrade » des analystes de Goldman Sachs, Merril Lynch etc… et toutes autres « nouvelles » de grande importance, sont donc en général publiés pendant cette période « after-market » (et parfois aussi dans la tranche horaire « pre-market »).  Dû à de nombreuses raisons, l’une d’entre elle étant le fait que la liquidité des titres est beaucoup plus faible que pendant le marché officiel, ces annonces peuvent donc déclencher des mouvements tout aussi violents que très importants dans leur amplitude (comme vous le comprendrez facilement, si il y a 5 million titre de XYZ disponibles sur le carnet d’ordre à un instant « t » dans la journée et que tout d’un coup un « hedge fund » à besoin d’en acheter 500000 titres pour un de ses fonds, c’est tout à fait faisable en l’étalant un peu… mais si on est en « after-market » et qu’il n’y a, à ce moment là, que 100000 titres disponibles sur les carnet d’ordre, l’acquisition de ces 500000 titres va faire monter le cours de façon tout à fait conséquente et cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de nombreuses raisons qui peuvent rendre les mouvements beaucoup plus violents et « couteux » en « after-market » et « pre-market » - d’autre part, de façon générale, il est infiniment moins important pour moi que vous sachiez POURQUOI ces mouvements peuvent arriver que le fait que vous appreniez et soyez très conscient que de tels mouvements peuvent arriver et présenter de grands dangers pour votre capital et surtout aussi que vous appreniez comment vous en protéger !

 

Pour vous donner un exemple générique, un titre qui pourrait mettre plusieurs heures voire même plusieurs jours pour varier de 8 points dans le marché « générique », peut très bien subir une telle variation en l’espace de seulement quelques minutes voire quelques secondes en pre ou after market, soit du à une évolution incroyablement rapide du cours, soit du à carrément un saut important d’un cours à un autre sans aucun Trade entre les deux.  Et lorsque cela arrive, les « spreads », au lieu d’être de quelques cents comme d’habitude, peuvent alors très bien être de 1/2 dollar voire un dollar ou plus dans certain cas!  Lorsque vous avez une position de 2000 titres et que pour simplement arriver à en sortir, vous devez « gâcher » $1 de spread, jeter par la fenêtre $2000 n’est jamais vraiment dans la catégorie « plaisir » si vous voyez ce que je veux dire !!!

 

Prenons maintenant un exemple précis et récent pour illustrer cette règle et pour que vous compreniez mieux tout ce qu’il se passe… et surtout pour que vous puissiez bien prendre conscience de ce qui « PEUT » et de ce qu’il « RISQUE » de se passer … et peut-être vous surprendre totalement avec des conséquences de pertes financières potentielles tout à fait conséquentes !

 J’ai choisit pour cet exemple une situation très récente, ce qu’il s’est passé il y a seulement quelques jours avec « AMZN » (ticker de « Amazon.com », une des société Internet les plus connues, fruit des cogitations et de l’énergie débordante de Jeff BEZOS, et un titre que j’ai eu le grand plaisir de Trader quelques milliers de fois et qui m’a « offert »/payé plus d’un séjour au Club Med et pas mal d’autres choses ;-) ).

 

Le 30 Janvier dernier était donc la date prévue pour la publication de leurs résultats trimestriels les plus récents…

La majorité des sociétés publient initialement leurs résultats sous la forme de ce que l’on appelle ici aux USA un « conference call ».  C’est une sorte de conférence générale audio/vidéo/téléphone/en personne au cours de laquelle le Président et le « board » de la société en question exposent et expliquent au public, et surtout aussi à un gros paquet d’analystes financiers de toutes origines, beaucoup d’entre eux travaillant pour les medias ainsi que pour beaucoup des gros dinosaures de Wall Street (la majorité d’entre eux étant bien sûr dans la catégorie « T Rex » du fait de leur caractère très clairement « carnassier »  ;-) ) leurs résultats financiers des derniers 3 mois ainsi et surtout, ce qui a tout autant d’importance voire souvent même beaucoup plus d’importance que les résultats passés, ils dévoilent leurs prévisions du futur et des mois à venir quant à leurs espérances de profits, revenu etc….

Il va sans dire que non seulement la tension est au plus haut sur le titre concerné pendant toute la journée qui précède ce « conference call » et Trader ce titre est donc beaucoup plus difficile que d’habitude du au « chaos émotionnel » de tous les intervenants sur le titre, mais aussi et surtout, dès la fermeture du marché officiel à 16h., avant même que les résultats ne commencent à être annoncés, là par contre, on se retrouve directement sur des montagnes russes dignes du parc d’attraction « Six Flags Magic Mountains » le plus fou des USA !… tout le monde a une opinion de ce qui va se passer ou pas, tout le monde spécule dans un sens ou dans l’autre et on se retrouve en plein roller coaster à l’extrême !!! (si vous voulez jetez un coup d’œil à des graphes « after market » vous pouvez cliquer ici pour aller sur la section appropriée du site de NASDAQ).

Le premier graphe ci-dessous (que j’ai extrait pour vous du logiciel de Trading du courtier que j’utilise pour mon Day Trading depuis des années, WHSelfinvest (cliquez ici pour visiter leur site Internet)), vous permet d’apprécier les mouvements soudains qui sont arrivés en l’espace de seulement QUELQUES SECONDES ou QUELQUES MINUTES !). 

Notez bien que lorsque vous voyez simplement une barre/bougie, celle-ci représente et contient bien sur des centaines, voire plus, de Trades, ces derniers étant exécutés dans de tels circonstances à une vitesse tout à fait considérable ! (mouvements qui, si vous êtes un débutant ou n’avez pas des nerfs d’acier et le cœur bien accroché, risquent d’envoyer votre ego et votre système cardiaque directement aux services des urgences ! ;-) ).

 

 

 

Donc, à 16h, dès la fermeture du marché officielle, ca y est !… c’est parti !!!...

 

Premier plongeon de $74 à $70 en quelques minutes (je vous rappelle que si vous aviez une position de par exemple 2000 titres, ce simple mouvement soudain peut très bien vous couter $8000 ! … et ce en l’espace de seulement quelques secondes !… ou bien sûr aussi, si vous étiez SHORT (vente à découvert), vous rapporter ces même $8000 en ces mêmes quelques secondes… les incidences de tels mouvements soudains peuvent bien sur être à votre avantage… ou se transformer en des pertes très conséquentes voire catastrophiques !  Une des premières approches d’un Trading efficace et qui vous permettra de Trader et de gagner de l’argent jusqu’à la fin de vos jours, est bien sûr de vous PROTEGER par tous les moyens possibles de ce genre de gamelles…  

C’est une approche infiniment plus sage (et surtout efficace) plutôt que de se laisser aveugler par l’appât du gain et de se dire que, oui, il est effectivement possible en Tradant un tel mouvement dans le bon sens, de gagner plus d’argent en 2 minutes que la majorité de vos amis en 1 ou 2 mois d’un boulot qu’il déteste !  Mais n’oubliez jamais non plus que l’appât du gain et le désir aveugle d’avancer trop vite ou de gagner trop et trop vite, a éliminé quelques milliers de Traders avant vous ! 

L’approche que j’enseigne et pratique, est elle entièrement basée sur la philosophie de « construire votre château une pierre à la fois »… engraisser et remplir vos comptes et vos poches un profit à la fois et en limitant totalement la taille des risques auxquels vous exposez votre capital… le tout avec une approche infiniment contrôlée et détaillée et qui de plus est, soit gérable et possible à dupliquer et exploiter jour après jour, Trade après Trade…  C’est une approche, à mon humble avis en tout cas, infiniment plus intelligente que d’essayer d’être plus malin que les autres et de prendre de gros risques en bavant d’envie de faire quelques « gros coups » mais qui sont bien entendu impossible à atteindre sans se soumettre aussi bien sur à des risques considérables et on peut plus réels, parsemés de grosses pertes de ci de là, voire même de pertes tellement importantes qu’une seule grosse perte peut tout à fait être suffisante pour vous éliminer pour toujours des marchés, voire pire, affecter toute votre situation financière et votre vie personnelle ! 

 

Comme vous pouvez donc le voir sur ce graphe, seulement quelques minutes après le premier plongeon, c’est maintenant le tour d’un sprint à la hausse et ce sur plus de $8 !!! (soit un peu plus de 10% de variation sur le titre !!! … le tout en l’espace de seulement QUELQUES MINUTES !!!... vous avez intérêt à avoir non pas des nerfs d’acier, mais des nerfs en kevlar sur de tels mouvements !)…

Imaginez un instant la douleur des Traders qui croyaient tout savoir et qui se sont dit « Ça y est ! les résultats sont très négatifs et le titre va plonger, j’ouvre une position SHORT !... » et qui ouvrent donc une position SHORT aux alentours de $70 en se disant que le titre va continuer sa chute libre… mais bien malheureusement, en l’espace de seulement quelques minutes, leur position (toujours supposée de 2000 titres à pur titre d’exemple), est maintenant en PERTE de $14000 !!!   Ouch!!! pas bon du tout !...  Et quand on croit qu’on est en pleine catastrophe, pas du tout… ca peut toujours être pire !…  Imaginez ce même Trader qui refait alors la même erreur de raisonnement (ce qui est arrivé plus d’une fois à mes débuts à votre humble serviteur ! ;-) ) qui serait donc de fermer cette position en perte vers $77 en se disant que l’on avait tort sur notre premier choix de direction mais que le titre va en fait se retourner et continuer de grimper et qu’il est donc plus intelligent et discipliné de prendre une perte sur ce premier Trade et de se retourner immédiatement pour ouvrir une position cette fois à la hausse (ce genre d’approche peut effectivement parfois être une approche très efficace et intelligente mais en ayant aussi la sagesse de l’appliquer « en mer calme » et plus « prévisible »… PAS au milieu d’un ouragan d’opinions et de mouvements violents pendant qu’une société est en train de publier des résultats !!!  Ca, c’est vraiment « chercher le bâton pour se faire battre » (si cette expression de ma jeunesse existe toujours en Français ? ;-) ) ).

Donc imaginez comment ce Trader vient en un instant de transformer ce qui était déjà une catastrophe en ce qui est maintenant un suicide total !  … il vient de perdre $14000 sur le SHORT et après avoir ouvert cette nouvelle position LONGUE … réalise en transpirant à grosse gouttes sur son clavier avec chaque nouvelle petite baisse, que moins d’une heure plus tard, le titre est à nouveau redescendu et qu’il est maintenant A NOUVEAU en PERTE … de $14000 de plus!!!    $28000 au total!!!  Ouch !... pas mal comme cauchemar en punition d’avoir pris le risque de sortir votre beau catamaran en plein milieu d’une tempête !!!...

 

Bien sûr et pour être tout à fait objectif, en pure spéculation et « suppositions », vous auriez aussi tout à fait pu faire l’inverse de tout cela et vous retrouver alors avec non pas une perte mais au contraire un PROFIT de $28000 ! … mais tout cela n’est bien sûr que suppositions et lorsque je Trade, je ne m’intéresse jamais à des suppositions… je m’intéresse aux REALITES des RISQUES que je fais encourir a mon capital (et à mon système cardiaque !) et comment le protéger à tous prix et je m’intéresse aussi de très près à l’état de la mer avant de monter à bord de mon catamaran… 

 

Je vous laisserai à ce sujet mijoter dans votre tête un de mes raisonnements favoris tel que je l’enseigne aux Traders que j’ai le grand plaisir de former : « En Trading, avant d’avoir la moindre chance de générer des profits réguliers et d’apprendre à les garder il est tout à fait vital de tout d’abord apprendre à ne jamais subir de grosses pertes et de devenir incroyablement efficace à le faire ! ».  Le stade de générer des profits ne peut être atteint qu’APRES celui d’avoir appris à prendre de faibles pertes et les contrôler rigoureusement.

Avant de commencer à gagner de manière efficace, il faut surtout apprendre à perdre de façon tout aussi efficace…

 

Donc n’oubliez jamais que l’un des points CLES pour commencer à avoir une change de GAGNER en Trading… est d’apprendre et de mettre en place tout ce qui est nécessaire pour ne JAMAIS PERDRE GROS !  Faire tout ce qui est nécessaire pour ne jamais exposer votre capital à des gamelles tellement importantes que soit elles élimineront la moitié de votre capital en une seule grosse perte… soit elles élimineront TOTALEMENT votre capital si vous étiez par exemple en effet de levier trop important… soit elles vous déprimeront tellement que vous mettrez des semaines ou des mois… voire pire… pour toujours … à vous en remettre !

 

Voici maintenant un autre graphe plus complet de cette fin de journée, vous montrant la totalité de la chute et des mouvements du titre en “after-market” et ce pour le jour de cette annonce de résultats…

 

 Comme vous le constatez, après 17h30, plus personne ne sait quoi faire du titre et il est on ne peut plus plat… mais avant cela, c’est le grand plongeon de $78 à… $65.  $13, dans les 20%, en moins d’une heure ½ !!!… sympa le roller coaster ! ;-)

 Je mentionnerai ici aussi brièvement un point très important et vital de mon approche tout à fait unique du Trading, même si il est impossible à expliquer en grand détails dans le cadre limité et seulement initiatique de cette colonne (il faudrait plusieurs dizaines de pages pour en expliquer tous les avantages considérables pour transformer cette approche en des profits dans votre Trading).

Maintenant que vous avez observé ces 2 premiers mouvements, tout aussi violents que rapides, il est très important que je vous ouvre les yeux sur un autre point tout à fait critique : dans un Trading extrêmement EFFICACE, la réalité de notre approche unique est que l’on se MOQUE en fait TOTALEMENT des « RAISONS » de tels mouvements… en effet, non seulement il n’y a, pour moi, aucune information de qualité à tirer du « POURQUOI » de tels mouvements mais aussi et surtout, il est très important d’accepter et de prendre conscience qu’il sera toujours impossible de connaître les véritables raisons de tel ou tel mouvement… Il n’y a vraiment RIEN à tirer, pour notre profit personnel, du « POURQUOI »… la SEULE CHOSE qui m’intéresse vraiment est de savoir que de tels « ouragans » peuvent effectivement arriver, de savoir comment se protéger efficacement de tels risques et, dans les cas exceptionnels où l’on décide quand même de prendre le risque de jouer avec le feu, comment Trader le plus efficacement possible dans de telles circonstances si tel est vraiment notre désir.

Il est aussi tout à fait vital d’accepter le fait que, en Trading, on ne pourra JAMAIS « prédire le futur » basé sur nos seules « opinions » de ce que le titre « devrait » faire mais au contraire avoir une approche très différente qui est de se concentrer et s’investir à 100% sur apprendre à identifier et exploiter ce que le titre est VRAIMENT en train de faire… Comme je l‘explique en long et en large à tous les Traders que je forme, tout est basé sur apprendre à vraiment « lire » un titre et exploiter la REALITE de ses mouvements (et non pas essayer de deviner ce qu’il pourrait ou devrait faire ! Enorme différence d’approche bien sur…).

Il y aura aussi bien sûr quelques fois où vous penserez que vous aurez eu « raison », où un mouvement d’un titre viendra flatter et masser votre ego parce qu’il aura fait exactement ce que VOUS pensiez qu’il ferait… mais le Trading est, pour moi en tous cas, un BUSINESS à part entière… je ne Trade pas pour me prouver à quel point je suis intelligent et plus intelligent que  les autres… je ne Trade pas pour me gargariser intellectuellement les fois où mes « prédictions » se révéleraient justes… je ne Trade pas pour ensuite aller sur des forums et frimer avec un Trade gagnant particulier que je viens de faire… non ! je Trade pour une seule raison : gagner de l’argent de la façon la plus géniale de la terre !... je Trade pour être libre des contraintes d’un travail « normal » ou d’avoir une société avec 30 « enfants »(pardon, employés ! ;-) ) dont je devrai gérer l’ego et les frustrations tous les jours… je Trade pour être libre… et pour tout cela, j’ai réalisé très rapidement à mes débuts que je ne pouvais pas Trader comme tous les autres sur des opinions, mais que je devrais au contraire développer une approche personnelle et très différente, concentrée à 100% sur apprendre à « lire » la réalité de ce qu’un titre est en train de me montrer … et l’exploiter au maximum pour mon profit personnel.

Je Trade pour prendre le maximum de profits possible, en le moins de temps possible, et avec le moins de risques possible… et si tout cela est rendu possible en faisant en plus une activité qui me donne un énorme plaisir intellectuel et que je peux pratiquer de n’importe où, dans mon hamac ou à la terrasse d’un café, en savourant un café et écoutant mes musiques préférées… tout ça, et bien d’autres avantages encore, c’est la cerise sur le gâteau ! ;-)

Donc, en résumé, pour moi, ce n’est jamais une question d’avoir « raison » ou de bien prédire parfois tel ou tel mouvement… pas du tout… c’est une question de devenir un expert à IDENTIFIER ce qu’il est REELLEMENT en train de se passer sur un titre et de l’EXPLOITER au maximum pour mon profit personnel (et aussi et bien sûr, ce qui est tout aussi vital, de savoir quand ne PAS Trader, si rien de suffisamment clair ne m’est offert par le titre que je Trade).

Pour toutes celles et ceux qui Tradent sur des opinions, que ce soient les leurs ou celles qu’ils auront lues ou entendues de ci de la, dans les journaux, à la télé, de la bouche de ces soit disant « experts » dans les médias etc… il est évident que ces opinions se révéleront bien sur, en apparence, être « juste » de temps à autres mais comment peuvent-ils penser pour un seul instant qu’ils pourront baser tout leur Trading et leur future de Trader sur leur seule aptitude à « DEVINER » de façon CONSISTANTE (et c’est bien là un mot et un concept clé pour vraiment réaliser pourquoi cette approche n’est pas viable !), Trade après Trade, jour après jour, comment les 2364 Traders et investisseurs qui sont prêts à prendre une position (ou à la fermer) à 16h03 et 28 secondes sur AMZN, vont vraiment réagir et interpréter tel ou telle communiqué de résultat ? C’est bien sûr totalement impossible…  

Par contre, savoir comment exploiter les opinions des autres une fois qu’ils les ont transformées en des DECISIONS bien REELLES (au travers de leurs Trades qui eux feront bouger le titre dans un sens ou dans l’autre), ça, pour moi, c’est du concret et c’est une donnée qui peut être exploitée efficacement, Trade après Trade, jour après jour… c’est une REALITE qui est offerte à mes yeux et à mes capacités à l’exploiter.   Pour être peut-être plus clair encore, je partagerai avec vous une autre pensée que je mentionne toujours aux participants à mes séminaires… « Rappelez-vous toujours que en Trading, nous pouvons acheter et vendre des COURS … mais certainement pas des opinions !...  donc assurez-vous que vous vous concentrez bien sur ce qui est possible et objectif, pas ce qui est impossible et subjectif…».

 

Il est donc tout à fait vital que vous appreniez et acceptiez la réalité que la seule chose sur laquelle on devrait vraiment apprendre à Trader et spéculer sont des FAITS, des MOUVEMENTS REELS … et non pas des « opinions », que ce soit les nôtres, ou celles de autres !!!  Croyez-moi, je ne le mentionnerai jamais assez… et si vous pensez que cette approche très différente est effectivement un point clé de votre futur de Trader, je vous proposerai l’exercice suivant qui peut se révéler extrêmement efficace et productif…

A chaque fois que vous serez prêt à faire quelque chose dans les marchés, ouvrir ou fermer une position, prendre une perte ou des profits etc… posez-vous une simple question « Est-ce que je suis prêt à faire ceci ou cela parce que je PENSE que ce titre « devrait » faire ça ?... ou est-ce que je suis prêt à faire ceci ou cela parce que le titre (et les 1321 personnes qui sont en train de le Trader à cet instant là et depuis ce matin), sont en train de me MONTRER TRES CLAIREMENT où ils sont en train de pousser ce titre à cet instant précis ?... ».

Essayez cette approche et dites-moi ce que vous en pensez… vous risquez fort d’être très agréablement surpris d’à quel point cette simple question vous permettra d’optimiser grandement votre Trading en limitant considérablement le montant de vos pertes (en vous évitant de rester plus longtemps que nécessaire sur des Trades perdants simplement parce que vous entrez en mode « penser » et « espérer » que ce titre va se retourner alors que la « réalité » de ce qu’il vous MONTRE est totalement autre) et cette approche vous évitera aussi souvent de sortir trop tôt de vos Trades gagnants en laissant plein d’argent sur la table alors que la « réalité » du titre à cet instant donné vous MONTRE aussi très clairement qu’il va bien continuer dans cette direction et n’a aucune raison « réelle » de s’arrêter (même si vous êtes tellement fou de joie d’avoir déjà pris 1000 euros dessus et que vous « pensez » que vous devriez en sortir ou que vous êtes trop stressé d’y rester ou toute autre raison totalement subjective qui n’a rien à voir avec la réalité de ce qu’il se passe à cet instant donnée … (et alors qu’il y a peut-être encore au moins 800 euros de plus à prendre dessus et personnellement, je ne dirai jamais non à de telles « réalités » ;-) ).

Revenons-en maintenant à notre bébé AMZN, exemple de cette colonne… la réalité des résultats annoncés ce jour là est donc qu’ils étaient en fait bons, voire même supérieurs à plusieurs niveaux aux attentes et spéculations des analystes mais les PREVISIONS qui ont aussi été annoncées concernant les résultats estimés et attendus pour les mois à venir ont-elles été clairement perçues en tant que décevantes par ces même analystes et gros intervenants des marchés qui ont alors immédiatement commencés à couler le titre…

Faisons un autre aparté sur ce point très critique et que j’ai déjà mentionné mais qui est tellement important et que je ne rappellerai jamais assez… dans la réalité de notre Trading quotidien et dans mon approche tout à fait unique du Day Trading telle que je la pratique quotidiennement, je vous rappellerai une fois encore que l’on se MOQUE vraiment TOTALEMENT du « POURQUOI ? » et du « COMMENT ? » des opinions, actions et réactions de tous ces analystes et Traders!!!  On s’en moque vraiment TOTALEMENT!!!...  Et ce, pour de nombreuses raisons trop longues à expliquer dans le cadre de cette colonne mais parmi lesquelles on doit, une fois encore, être à 100% conscient que PERSONNE ne pourra jamais prédire à l’avance leurs opinions, actions et réactions…  et qu’il est aussi absolument impossible de prédire la manière dont tout ce beau monde réagira aux résultats annoncés (ce que je veux dire par là est que le marché peut très bien décider de couler un titre sur une annonce de résultats qui, en apparence au grand public (vous et moi… moi en tous cas ! ;-) ) est positive… ou totalement l’inverse qui serait de se mettre à acheter un titre et le pousser à la hausse sur une annonce de ce qui semble en fait être de « mauvais » résultats et cela arrive de plus en plus fréquemment de nos jours.  

Voici maintenant pour vous, à titre d’exemple, l’un des dizaines de communiqués de presse résumant la situation sur AMZN ce jour donné (extraite des nouvelles financières de « BusinessWeek.com ®») :

“Amazon beats the street, gets pummeled”
Online retailer Amazon reported that fourth-quarter profits more than doubled, to $207 million from $98 million a year earlier, and forecast brisk sales growth for 2008. The results beat the analyst consensus, but Amazon shares dropped 12 percent in extended trading because its operating profit guidance fell short of Wall Street expectations. (BusinessWeek.com)

 

En résumé, sur une telle situation d’annonce de résultats, vous devez donc vraiment prendre conscience et accepter que non seulement on ne pourra jamais deviner ce que seront les résultats en question mais plus encore, la manière dont le marché y réagira sera tout aussi impossible à prévoir… tant de raisons de garder votre beau catamaran au port dans de telles situations et de laisser aux autres le plaisir de gâcher leur argent et de perdre les quelques cheveux qu’ils leur reste !

 

Là encore et plus que jamais, un Trading efficace et profitable ne peut prendre naissance et perdurer que dans un état d’esprit de se concentrer a 100% sur un seul éléments, les FAITS, la REALITE des mouvements d’un titre … et non des « opinions », que ce soient les nôtres, ou celles des autres !

Basé sur tout cela et sur l’acceptante de cette réalité, la deuxième règle du Day Trading qui vise donc à protéger au maximum votre capital est donc d’éviter TOTALEMENT ces périodes PRE et AFTER MARKET au cours desquels un titre peut plonger à la baisse ou courir à la hausse de plusieurs points en l’espace de seulement quelques secondes ou quelques minutes et parfois même sans que vous n’ayez ni le temps ni la liquidité d’en sortir si vous y avez une position en perte.

Etudions maintenant l’exemple un peu plus avant et jetons aussi un coup d’œil sur ce qui s’est passé le lendemain… situation et réaction que, une fois de plus, si preuve était nécessaire, PERSONNE (pas moi en tout cas ;-) ) n’aurais jamais pu « prédire » !  (et même si basé sur les quelques milliers de Trades que j’ai à mon compteur ;-) j’avais une « opinion » qui me venait à l’esprit de ce qui « pourrait arriver » basé sur ceci ou cela ou basé sur le comportement du titre le soir précédent ou il y a 2 ans dans des conditions similaires etc…, j’appliquerai alors immédiatement et sans la moindre hésitation le concept que je vous ai expliqué ci-dessus et mentionné maintes fois tellement il est important et j’EFFAÇERAI tout simplement cette opinion de mes pensées en la remplaçant par la question « Que sont-ils vraiment en train de faire sur ce titre ?... Que sont-ils en train de me montrer ?... Quelle est la REALITE de la situation ?... ».  Et la réponse à cette question est précisément ce que je me mettrai à Trader, de sang froid et sans émotions aucune…

On pourrait bien sûr passer des heures à étudier sur des centaines de graphes les réactions intraday de AMZN sur les 5 dernières années, à chaque fois que quelque chose de similaire s’est passé et, croyez-moi, j’ai fait bien pire que ça au niveau « back testing » à mes débuts ;-), mais la réalité, si on l’accepte comme telle, est que personne ne pouvait vraiment prédire ce que le marché allait finalement décider de faire de ce titre le lendemain matin et la seule chose que personnellement je me risquerai et m’intéresserai à faire est d’attendre patiemment de VOIR ce qu’ « ils » sont vraiment tous en train de faire de par leurs Trades et m’appliquer alors à exploiter la réalité de leurs actions pour mon profit personnel !

Le titre a donc bien ce jour là en fait, comme vous le voyez sur le graphe ci-dessous, repris tout ce qu’il avait perdu la veille en « after-market »…

Comme vous l’avez maintenant compris, dans mon approche du Trading, je ne veux donc jamais baser mes Trades sur « je pense que AMZN devrait faire ca… » ou « je pense que MSFT va faire ceci… »… tout au contraire, je me REFUSE à « penser » ceci ou cela… Ce sur quoi je me concentrerai plus que tout est d’exceller à « LIRE » ce que un titre particulier est VRAIMENT en train de faire… ce que les 3723 Traders et investisseurs actifs ce matin sur ce titre sont VRAIMENT en train de faire avec cette action (la vendre ? la pousser à la hausse ? la garder en zig zag en toute incertitude ?... ).

Si j’apprends à vraiment IDENTIFIER et LIRE la REALITE de ce qu’il est en train d’arriver à un titre donné, là, par contre, j’ai une chance concrète d’en tirer de l’argent !  Je peux alors sauter sur un mouvement EN COURS, clairement identifié, initié et mesuré avec des outils mathématiques, statistiques et psychologiques très précis.  Je peux ainsi apprendre à exploiter et tirer avantage de ce mouvement et ensuite sauter à nouveau de leur train en marche avant qu’ils ne changent de direction (il est tout aussi critique de savoir OU sortir d’un Trade et prendre vos profits (et surtout les garder !) que de savoir où et quand entrer sur un Trade).  Telle est donc mon approche… LIRE et IDENTIFIER la réalité d’un titre plutôt que d’avoir des tonnes « d’opinions » sur ce qu’il « devrait » ou « pourrait » se passer … énorme différence d’approche !!!

 

 

Graphe montrant le jour de l’annonce, le “after market” de ce même jour,  
le “pre market” du lendemain matin et le marché officiel du lendemain…

Comme vous le constatez, de façon très surprenante,
le titre a repris en une seule journée tout ce qu’il avait perdu la veille!!!

 

Après ces apartés, revenons-en au sujet principal de notre colonne…

D’une manière ou d’une autre, le point le plus important ici est donc que ce type de Trading ou la décision de garder, ouvrir ou fermer des positions en « pre » ou « after-hours » est très risqué du fait des mouvements en général totalement imprévisibles et souvent violents (dans le cas d’annonce de résultats ou de communiqué de presse importants et inattendus) mais aussi très « couteux » à Trader du fait du manque de liquidité et de la taille excessive des « spreads ».   Libre bien sûr à chacun de choisir de ne trader que par mer calme ou légèrement agitée, pendant le marché officiel … ou au contraire de décider, avec tous les risques qui y sont associés, de se jeter en plein ouragan et de Trader en pre et after market !!!... Comme pour tout en Trading, tout est question de choix personnel et personne ne nous force jamais à quoi que ce soit (sauf votre courtier si vous avez laissé votre compte être en péril et que vous êtes soumis à un « margin call »).

Mon but au travers de mes colonnes n’est bien sur pas de décider pour vous de ce que vous devriez faire ou pas mais de vous ouvrir les yeux sur les dangers très réels et souvent insidieux de certaines situations…

Un autre point tout à fait CRITIQUE à comprendre et discuter avant de clôturer cette colonne et qui est directement lié à la règle de ce jour (et qui est aussi une des plus grandes beautés du Day Trading par rapport au « swing » ou « overnight » Trading) est le fait que, en Day Trading pur, pendant la séance « officielle » de 9hr30 à 16h00, les cours d’un titre évoluent toujours en INCREMENTS (en général très faibles, par centièmes ou dixièmes de points).  Ce que cela signifie est que pour que YAHOO passe par exemple de 60 à 50, cela ne peut se faire que en passant par 59,9 et ensuite 59,8, puis 59,7, etc.… avant d’arriver enfin à 50 … mais ces changements de cours vont toujours être PROGRESSIFS et c’est bien là le point clé car cela signifie aussi que VOUS aurez donc la POSSIBILITE bien réelle de DEFINIR et DECIDER de votre SORTIE et ce en ayant un CONTROLE quasi TOTAL sur le montant de votre perte! (si vous êtes sur un Trade perdant). 

Les cours, à l’intérieur d’une même séance boursière, évoluent effectivement PROGRESSIVEMENT (le « spread » peut bien sûr parfois changer et être de plusieurs centièmes au lieu d’un ou deux centième mais le concept de « progressif » est lui toujours bien présent).

En revanche, dés lors que vous déciderez de garder une position juste après la fermeture du marché officiel, vous exposez alors tout votre capital au risque énorme de voir une très mauvaise nouvelle (sur votre titre, sur un autre titre du même secteur ou sur l’économie en général (nationale ou internationale)) être publiée juste après la fermeture du marché officiel ou entre la fermeture officielle au jour X et sa réouverture au jour X+1.  Et là, par contre, l’aspect PROGRESSIF PAR PETITS PALIERS d’un titre ne sera plus du tout une réalité et en général, en cas de nouvelles importantes, ne sera plus du tout possible (et les cours pourrons alors évoluer de PLUSIEURS dixièmes de points à la fois, voire de PLUSIEURS points à la fois et sans que vous ne puissiez y faire ABSOLUMENT quoi que ce soit!).  Si vous avez par exemple une position LONGUE ouverte à 45,90 mais que, dès que vous voyez le titre couler, le seul cours auquel il y a un acheteur potentiel est tout d’un coup de 44,50, il n’y a ABOSOLUMENT RIEN que vous puissiez y faire sinon avaler un pilule de 1,40 par titre si vous voulez ou devez absolument fermer la position à cet instant … et en réalisant bien que le cours dans les instants suivants pourra très bien chuter à nouveau à des cours encore plus bas !

Voilà donc toute la différence entre avoir le CONTROLE BIEN REEL DE VOS PERTES tel que vous l’aurez sur une position de DAY Trading durant le marché OFFICIEL … et au contraire accepter de potentiellement totalement PERDRE le CONTROLE de votre capital soit en Tradant en PRE et AFTER HOURS soit en pratiquant toute autre forme de Trading (swing Trading, long terme etc…) ou d’investissements traditionnels.

J’ai toujours un sourire insidieux à chaque fois, au cours des années, qu’un journaliste, présentateur de TV, ou des traders et investisseurs on essayés de me démontrer à quel point le « Day Trading » était risqué (ce qui est bien sur l’image qu’en a en général le grand public)…  jusqu’au moment où je commence à voir leur visage et leur raisonnement changer soudainement drastiquement avec cette expression faciale qui semble dire « ouaou !!!… je n’avais jamais vu les choses de cette manière mais vous avez effectivement raison … » une fois que je leur explique cette réalité que en Day Trading, du fait de cette évolution progressive des cours, contrairement à toute autre forme de Trading ou d’investissement, j’ai effectivement un contrôle total de mon capital à chaque instant alors que ce sont en fait eux qui prennent des risques énormes en exposant leur argent au « pre » et « after market », en plus des risques considérables de garder leurs positions en « overnight »… C’est eux qui exposent leur argent à des événements sur lesquels ils n’ont absolument aucun contrôle…

Toutes celles et ceux qui sont allés se coucher avec 2000 action d’un titre pour s’apercevoir le lendemain matin que, dû à de très mauvaises nouvelles annoncées en after ou pre market, leur titre avait soudainement perdu 35%, ont bien sur beaucoup plus de facilité à comprendre la sagesse de ce que je leur explique et leur démontre ;-)

Il est bien sûr aussi important de noter qu’en Day Trading (contrairement au swing/overnight Trading), nous prenons souvent des positions qui représentent la totalité de notre capital de Trading (voire même le double ou plus en « margin » / effet de levier) et il est donc d’autant plus essentiel de contrôler à chaque instant le montant de nos pertes et leur incidence sur notre capital total. 

Si vous ne voulez pas me croire sur parole en pensant que les titres que VOUS choisissez sont beaucoup plus « sûrs » et « solides » et ne se retrouverons jamais avec des tels gaps ou roller coaster, jetez simplement un coup d’œil à l’historique de nombreux titres soit disant « de qualité » et vous serez plus que surpris !. 

Le passé des marchés boursiers est riche en exemples de « gaps1 » à la baisse où des titres soit disant aussi solides que APPLE, INTEL, XEROX, IBM etc. ont un jour été l’objet de « gaps down » de 10, 20 voire même 50%!   Donc pour ceux qui avaient des positions importantes sur ces titres, ils se sont réveillés en ayant perdu des sommes monstrueuses en l’espace d’UNE NUIT, et ce sans qu’ils n’aient jamais pu y faire quoi que ce soit pour limiter ces pertes ou les contrôler !!!  Parfois, selon le titre et selon l’importance d’un communiqué de presse, les mêmes plongeons ou montées drastiques pourront arriver en l’espace de seulement quelques minutes comme ça a été le cas dans notre exemple de ce jour avec AMZN.  Je me permets aussi de vous rappeler que ce n’est pas parce que cela « n’arrive pas très souvent » que cela diminue en rien le risque considérable pour votre capital.  Si vous « bossez dur » dans vos investissements et Trades « swing/overnight » pour gagner 20% sur l’année… et que un beau matin un seul gap sur une position trop importante ce jour là vous fait perdre 30% en une nuit… quel est l’intérêt de cette approche?...

Dans les marchés financiers plus que dans tout autre aspect de nos vies, se masquer les yeux et se dire que « ça n’arrive qu’aux autres… » est on ne peut plus suicidaire et naïf !

 

C’est l’une (il y en a beaucoup d’autres !…) des raisons pour laquelle je trouve le Day Trading tellement fantastique mais aussi tellement moins risqué que tout autre forme de Trading et d’investissement (du fait de ce contrôle réel et total que nous avons de notre argent à chaque instant).  Bien sûr aussi, il est beaucoup plus facile de dormir paisiblement sur nos 2 oreilles chaque nuit lorsque tout notre capital est en «cash» et qu’il n’est en aucun manière exposé à ces gaps et risques de pre et after market !!  Peu importe pour nous où en sont les « futures » le matin en « pre market », avant l’ouverture officielle, peu importe si la plus grande banque Américaine vient juste de faire l’objet d’un scandale, peu importe si le prix du pétrole monte soudainement ou si les chiffres du chômage augmentent soudainement… tout cela, sans vouloir être trop « cru » dans mon vocabulaire et pour vous le rappeler une dernière fois, on s’en fout !  Et la raison pour laquelle on s’en fout est que notre argent est protégé et nos pertes sont totalement contrôlées !

Tout ce « stress » et toute cette incertitude ne font plus partie de notre Monde… Plutôt agréable comme situation non ?…

J'espère que cette colonne et les quelques apartés éducatifs que j’y ai inclus vous aideront à mieux comprendre et appréhender ce que peut être le « Day Trading » dans un style très différent du Day Trading « traditionnel » mais aussi très différent de toute autre forme de Trading ou d’investissement…

 

Comme toujours, n’hésitez surtout pas à m’envoyer tous vos commentaires, questions et suggestions.  J’écris ces colonnes pour vous et mon unique objectif est de le faire de la manière la plus intéressante et la plus utile possible pour le plus grand nombre d’entre vous… vos commentaires sont donc toujours les bienvenus.

 

De même, si vous souhaitez que je traite d’un sujet particulier dans l’une de mes prochaines colonnes, que soit à propos d’un sujet qui vous pose des problèmes dans votre Trading ou que ce soit sur un sujet sur lequel vous souhaitez tout simplement enrichir vos connaissances (choix des titres à Trader et à éviter, les ordres « STOP LOSS », comment optimiser vos sorties de positions, les différents types d’ordres à connaître et à maitriser, « money/risk management », les règles psychologiques de self control, choix d’un ordinateur pour Trader, le choix d’un courtier, comment tirer parti des faiblesses et du manque de discipline des autres etc… et tout autre sujet qui vous intéresserait) surtout n’hésitez pas à m’envoyer un email Pascal@PMTraders.com pour me le dire, je ferai de mon mieux pour en parler dans l’une de mes prochaines colonnes.

 Au plaisir de vous retrouver dans les marchés… et attendant impatiemment le prochain « crack » pour se régaler un peu plus que d’habitude ;-)

A très bientôt,

Amitiés des USA…

Pascal Monmoine

 

1 « GAPS » : un « gap » (séparation entre 2 cours sans transition progressive d’un cours à l’autre) est constitué par la DIFFERENCE entre le cours d’ouverture d’un titre au jour X et son cours de fermeture au jour X-1.  Ce gap peut être « up »(haussier) si le cours d’ouverture est supérieur à celui de fermeture … ou il peut être « down » (baissier) dans le cas inverse.  Un « gap » peut aussi bien sûr survenir à l’intérieur même des séances boursières « pre » et « after » market.

Note: il existe un cas très rare où la cotation d’un titre peut être interrompue durant une même séance boursière (durant le marché officiel). Cela s’appelle le « halting » et cela pourrait alors s’apparenter à un « gap » intraday mais comme de toutes façons RIEN ne nous permet d’éviter ce problème là, il faut donc faire avec…  Cela ne m’est arrivé qu’une seule fois sur les milliers de Trades que j’ai eu le plaisir de faire depuis de nombreuses d’années.  C’était sur « Apple Computer », et le titre a en fait ré ouvert un peu plus tard, presque là où il avait été « halted » (interrompu).

  

© Copyright 2007 PM Traders, Inc..  Tous droits réservés.  Toute divulgation, utilisation, diffusion ou reproduction (totale ou partielle) de ce message, ou des informations qu'il contient ou qui sont attachées à ce courrier électronique, doit être préalablement autorisée par écrit par PM Traders, Inc..  Le contenu de ce message est exclusivement destiné à un usage personnel. Ceux qui utilisent ces informations pour investir ou trader en bourse sont entièrement responsables de leurs actes. Aucune garantie n'est donnée que les techniques ou informations mentionnées dans ce message leur seront profitables ou qu'il n'en résultera pas des pertes. Quiconque utilise tout ou partie des informations contenues dans ce e-mail accepte de ne pas rendre responsable, de quelque manière que ce soit et pour quelque raison que ce soit, PASCAL MONMOINE ou PM Traders, Inc., des pertes financières ou autres désagréments et conséquences (stress, souffrances émotionnelles ou autres) résultant de cette utilisation. En aucun cas, les informations contenues dans ces pages ne sauraient être tenues pour des conseils d'achat ou de vente d'actions.

© Copyright 2007 by PM Traders, Inc..  All rights reserved. Copying and/or electronic transmission of this document (or of any file(s) and information attached to this e-mail) without the written consent of PM Traders, Inc. is a violation of the copyright law.  This material is for personal use only. Republication and redissemination, is expressly prohibited without the prior written consent of PM Traders, Inc..  Those using this information for trading purposes are entirely responsible for their own actions. No guarantee is made that those techniques will be profitable or will not result in losses.  Anyone using part or all of this material agrees not to hold PM Traders, Inc. or Pascal MONMOINE responsible in any way and by any means for any of the monetary losses, non monetary losses (stress, emotional suffering and others) or any other kind of losses resulting from that use.  Under no circumstances does the information in these pages represent a recommendation to buy or sell stocks.